Magazine

Le patron « voyou » voulait déménager à l'anglaise !

Publié le 04 février 2008 par Formatio

Grosse surprise ce week-end pour les salariés d'une entreprise de sous-traitance automobile. Le patron voulait déménager - discrètement - son usine en Slovaquie, sans en informer ses salariés. Ils l'ont retenu dans son bureau. LES OUVRIERS de l'usine BRS à Devecey (Doubs) viennent d'imposer à leur patron anglais un week-end forcé dans son bureau. Depuis samedi, ils empêchent Mike Bacon, qui a repris il y a un an cette entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces pour l'automobile, de sortir des locaux de l'entreprise. « On ne le séquestre pas, il peut se promener dans l'usine. Simplement, on l'empêche d'aller ailleurs », explique l'un des ouvriers de faction.

La crise a débuté samedi matin. Un responsable des expéditions découvre en passant - par hasard - devant l'usine que des camions sont en manoeuvre dans la cour. « Le seul problème est qu'aucune expédition n'était prévue ce week-end. Alors, on a trouvé ça très suspect », indique-t-il. Rapidement, l'alerte est donnée et plusieurs salariés arrivés sur place bloquent la sortie avec leurs voitures. Trois camions slovaques ont été immobilisés durant toute la journée de samedi. « Ils étaient remplis de pièces détachées et de matières premières. Comment on aurait fait si on avait découvert ça en arrivant lundi matin ? » - La folie sur www.leparisien.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Formatio 3427 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog