Magazine

Mes cheveux aiment l'huile!

Publié le 11 avril 2011 par Roseberjane

Alors, à la demande de quelqu'un qui m'est très cher: un petit article sur l'huile capillaire.

De toute façon, en prévision de l'été et des bains de mer, çà ne fera de mal à personne de réviser un peu la liste des essentiels de la trousse vacance!

Par conséquent, j'utilise depuis plus de 15 ans de l'huile capillaire en été pour protéger mes cheveux longs, méchés et desséchés, des expositions solaires et des bains en mer ou en piscine. Mais attention, je n'utilise pas n'importe quelle huile capillaire, j'utilise L'HUILE, la seule, l'unique: l'huile de Palme de Léonor Greyl. 

m54555 P3323 princ hero

Cette huile sent divinement bon ( ce n'est, en principe pas pour cela qu'on l'achète, mais elle sent si bon qu'elle donne envie de l'utiliser encore et encore). Elle sent le soleil et les vacances...

Elle est à l'état solide en dessous de 26°C, au delà, elle se liquéfie. Il faut donc la passer sous le robinet d'eau chaude afin de l'appliquer si elle est solide.

On en enduit alors sa chevelure, et on est prête à affronter une journée à la plage. De retour et après le shampooing, les cheveux sont doux et nourris, et après plusieurs jours, voire plusieurs semaines de ce traitement, vos cheveux sont plus beaux qu'avant votre départ en vacances!

Il y a environ deux ans, mes cheveux étaient particulièrement sensibilisés et j'ai eu l'idée de faire des bains d'huile avant shampooing, une fois par semaine. Il faut prendre le temps, puisqu'un minimum de temps de pause est nécessaire:  au moins 20 minutes,  mais plus d'une heure me semble préférable.

Mais le résultat vaut vraiment la peine de se donner un peu de mal. Qui plus est, on peut ensuite éviter de faire un masque et se contenter d'un après shampooing, ou d'un shampooing doux. Enfin, quand je parle d'un shampooing, c'est plutôt de deux shampooings successifs que je devrais parler car un seul est insuffisant à débarrasser les cheveux des résidus d'huile.

L'effet de l'huile est assez différent de celui d'un masque capillaire: elle ne démêle pas instantanément les cheveux ni ne les lisse, mais elle les nourrit intensément et en profondeur.

J'ai également eu le loisir d'essayer l'huile à la lavande de Christophe Robin qui, comme son nom l'indique, sent bon la lavande. Il présente les mêmes caractéristiques que l'huile de Palme du point de vue de la solidification.

Personnellement, j'ai tendance à préférer l'huile de Palme pour les vacances du fait de sa senteur divine, mais l'huile à la lavande est tout aussi efficace et, en association avec la crème lavante au citron, fait des cheveux magnifiques. Surtout les cheveux blonds colorés ou méchés qui sont alors déjaunis et éclatants en plus d'être très soyeux.

huile lavande OK

Bon, j'ai également essayé le monnoÏ, mais j'ai moins apprécié les effets. Je sais que certaines utilisent de l'huile d'olive et en sont très satisfaites. Mais, en ce qui me concerne, l'odeur me rebute un peu ( alors qu'avec la salade, j'adore!). 

J'ai aussi testé le beurre de karité, mais j'ai détesté l'aspect granuleux du produit, son odeur et l'impossibilité de l'éliminer.

Je pense que l'on peut trouver des huiles très efficaces et beaucoup moins chères que mes chouchoutes, chez Aromazone, qui en plus a l'intelligence de les présenter en berlingots, très pratique pour un usage unique. Mais je vous laisse chercher et trouver celle qui vous conviendra le mieux: moi, je garde les miennes!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roseberjane 298 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte