Magazine

Te fais pas d'Bill

Publié le 05 février 2008 par Ellie Page

Le régime américain est-il en passe de devenir héréditaire ? C'est ce que Michel Grossiord, grand maître de la revue de presse, paraît craindre en semi-rigolant.

Si, en effet, Hillary Clinton est élue prochainement, pour la deuxième fois un Clinton succédera à un Bush.

Faut-il craindre pour la démocratie, alors ?

Je vais me mouiller pour dire "aucune raison" !

Le pire régime qui soit, à l'exception de tous les autres, la démocratie eh bien, elle n'existe pas

Au mieux peut-on parler d'oligarchie voire de ploutocratie, aujourd'hui en France. Et partout ailleurs où la monarchie ne règne pas, bien sûr.

Aussitôt qu'une classe dirigeante est écartée, une autre se reconstitue sur d'autres bases, et confisque le pouvoir.

Mais c'est sur le caractère héréditaire que je voudrais revenir.

L'hérédité est partout, les "fils et filles de" ont pris le pas dans tous les domaines. On est capitaine d'industrie de père en fils bien sûr, mais aussi journaliste, comédien, réalisateur, publicitaire, pété de thune comme son pôpa, de père en fils.

Malheureusement, le talent n'est pas toujours héréditaire.

Le fils Lagardère, le fils Dassault en sont de bons exemples...  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ellie Page 311 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte