Magazine Conso

Orchidées Vanda

Par Joël Bruffin @joeltwitt38

J'ai déjà eu l'occasion d' écrire sur les Vandas ces magnifiques orchidées . Vous les trouvez en violet, jaune, orange, presque noir. Elles sont très grosses et se conservent très bien en fleurs coupées.
Elles sont vendues également en plantes. En ce moment je reçois régulièrement des demandes de conseils pour les entretenir, voici donc un rappel..
C'est une orchidée difficile a conserver en appartement. Dans leurs pays d’origine, les vanda bénéficient toute l’année d’une bonne intensité lumineuse sans période hivernale à nuits longues pour ralentir leur végétation et surtout d'une très forte hygrométrie ambiante.
Il leur faut donc beaucoup de lumière, et beaucoup d'humidité ambiante.

  • Si votre Vanda est en suspension les racines nues:

Elle se plaira beaucoup sous un vélux. Vous pouvez la sortir dans le jardin en été. Arrosage: ses racines sont de véritables éponges. 2 fois par semaine il faut la baigner dans un eau tiède, les autres jours il faut brumiser les racines (eau non calcaire) de mars à septembre il faut rajouter de l'engrais spécial orchidée.

  • Si elle est dans un vase :

1 fois par semaine ou 2 s'il fait très chaud, vous remplissez le vase d'eau tiède et vous laissez les arcines baigner pendant 10 / 15 mn. Ensuite vous vider complètement le vase de cette eau et vous la remettez place? Pulvérisez également ses feuilles de temps en temps.

Je dois avouer que j'ai essayer de conserver par 2 fois une vanda, et je n'ai pas réussi. L'air est vraiment trop sec dans les appartements. Pour conserver une vanda il faut avoir une pièce consacrée aux orchidées, une véranda c'est très bien il faut que cette endroit soit très humide. C'est le secret .

Vanda_15
Vanda_17
A gauche le détail des racines de cette vanda. Il faut veiller qu'elles  restent bien vertes et en bonne santé.

A droite une de nos 2 vanda dans son vase.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joël Bruffin 10968 partages Voir son profil
Voir son blog