Magazine Info Locale

De minimis curat Girardor

Publié le 25 avril 2011 par Delanopolis
Que nos lecteurs nous pardonne ce détournement hasardeux des locutions latines. Mais, après avoir défendu le principe du billet de un euro, voilà Christophe Girard, l'inénarrable adjoint culturel de Delanoë, à la pointe d'un nouveau combat : le droit de vote à 16 ans ! De minimis curat Girardor Europe en rade, monde arabe en ébullition, économie à peine convalescente, institutions sclérosées : la France n'a pas d'autres enjeux à affronter en ce moment que de prendre à bras-le-corps des combats aussi importants ! Il faudrait donc, à en croire Girard, rapprocher insensiblement de l'entrée au collège l'exercice plein et entier des droits civiques. Libération a évidemment jugé cette prose puissante digne de publication.

Ne pouvant se permettre d'être indéfiniment opposé à toutes les initiatives médiatiques de la Voix de son maire ® et de ses employés, le Delanopolis ira de ses propres suggestions, ici même transmises à notre Don Quichotte culturo-municipal.

Toujours moins ! Tel sera le fil conducteur de nos propositions :

- Ramener aux mollets la longueur des pantalons des élus et employés de la ville de Paris

- Aménager les bennes à ordures dans des Fiat 500

- Transformer le 104 en 10,4 puis en 1,04 et en faire de même avec son budget de fonctionnement afin de l'adapter à sa fréquentation

- Reprofiler le tramway pour qu'il puisse emprunter les pistes cyclables

- Araser l'Hôtel de ville à son deuxième étage et prévoir des parapluies pour les occupants des bureaux découverts

- Remplacer les palmiers de Paris Plage par des bonsaïs

- Faire cesser Nuit blanche à minuit une

- Faire disputer les matchs du club Stade français de Guazzini sur un terrain de baby-foot

- Lancer Trottilib', la trottinette en liberté, etc ...



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte