Magazine Info Locale

VEOLIA, sors de ce corps !

Publié le 25 avril 2011 par Maurice Puault

VEOLIA, sors de ce corps !

VEOLIA, sors de ce corps !

Pour y aller, prendre le bus 147 ou le métro Raymond Queneau

A l'ordre du jour du prochain conseil d'Agglomération d'Est ensemble, le 26 avril 2011, figure une convention tripartite Est ensemble / SEDIF / VEOLIA  pour le recouvrement de le redevance d'assainissement (qui est calculée sur la consommation d'eau des usagers).

Le premier alinéa de l'article 12 pose un sérieux problème pour toutes celles et tous ceux qui sont favorables au choix d'une gestion publique et de la sortie du SEDIF/VEOLIA.

En effet, l'article 12 (premier alinéa) indique : "La présente convention prend effet le 01/01/2011, pour la durée du contrat de délégation du service public d'eau potable du Délégataire du SEDIF."

Cela signifie qu'il lie de façon explicite la Communauté d'Agglomération d'Est ensemble à VEOLIA pour la durée du contrat SEDIF/VEOLIA, c'est à dire 12 ans : c'est inacceptable!  

C'est en contradiction flagrante avec la note et la première délibérationvotée le 30 novembre  (sur le choix du mode de gestion dans les deux ans) ... C'est encore une fois la précipitation et le passage en force. Toutes celles et tous ceux qui ont voté contre l'adhésion au SEDIF - EELV, PG, une majorité du PC, Alter-Agglo93- doivent s'opposer à cet alinéa scélérat !

La présence des citoyens est fortement souhaitée : rappelons que c'est 100 rue Gaston Roussel à Romainville à 18h30.

http://bondy-autrement.org/index.php?option=com_content&task=view&id=1694&Itemid=146

Eau : nous n'avons pas cédé... Dès demain nous irons protester alors qu'Est ensemble fait passer une convention qui la lie pour 12 ans à VEOLIA, alors que la promesse avait été faite d'une sortie d'ici 2 ans, promesse que nous n'avions pas crue cependant...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine