Magazine Info Locale

Reflexions sur la Cité industrielle de la rue de la Jarry

Publié le 02 mai 2011 par Dornbusch

Je suis bien sur passé ce week end au très beau « happening » artistique organisé par l’association « Jarry’ve vient » dans les locaux de la Cité industrielle (108 rue de la Jarry à Vincennes)

jarry ve vient

Je connais très bien les lieux, le secteur comme le dossier mais j’avoue que l’événement m’a fait réfléchir.

Revenons sur le contexte. Depuis longtemps la Région Ile de France a identifié le besoin d’un nouveau lycée dans le secteur Vincennes-Fontenay, les établissements existants étant appelés à être sur occupés à court et moyen terme. Premier tournant de l’histoire (je n’en connais pas la date exacte): la ville de Fontenay « refuse » l’implantation de ce nouveau lycée. On pourrait presque écrire un billet sur ce thème tant il semble stupéfiant; comment une ville « de gauche » attachée au service public et à l’éducation peut refuser l’arrivée de ce qui est depuis toujours le symbole de l’excellence du système éducatif français, un lycée ? Mystère absolu qui en dit bien long sur le conservatisme caché derrière ce prétendu progressisme (on notera d’ailleurs que depuis cette date le nom de Fontenay est écrit en lettres noires à la région Ile de France).

Passons: bien évidemment (et à juste titre), la ville de Vincennes s’empare du dossier et récupère le bébé. Le site de la Cité industrielle, rue de la Jarry est proposé et accepté par ma Région. La machine administrative se met en place avec 2 faits notables. Tout d’abord, la création d’un Syndicat Intercommunal (si si) Vincennes Fontenay Saint Mandé, à Vocation Unique certes (ouf, on a eu chaud…). Puis le DUP, déclaration d’utilité publique, qui permet les expropriations, même si depuis celles ci avancent lentement en raison de la complexité juridique des innombrables co propriétés du site.

Ce n’est pas sur ce site qu’on s’opposera à la création d’un lycée (comme du 4e collège de Fontenay et des écoles qui doivent soulager Jules Ferry et autre Pasteur). Pour autant aller sur les lieux fait réfléchir. Richesse de l’histoire du lieu, une « cité industrielle » dont il est le dernier représentant, foisonnement artistique (dont la Fonderie a Fontenay, également ouverte ce week end) est un « rejeton ».

Le futur projet de lycée pourrait il, comme cela avait été proposé par certains occupants du bâtiment, intégrer une partie de cette richesse industrielle et artistique et et communiquer l’énergie aux futurs éléves.

C’est mon souhait et je travaillerai avec tout partisan de ce projet.

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois – Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine