Magazine Société

Majesté ardennaise

Publié le 03 mai 2011 par Réverbères
Majesté ardennaiseFMG © 2011
Parcourir 200 km pour participer à une réunion d’une heure et demie, puis s’en retourner par le même chemin n’a jamais rien eu d’exaltant, même quand on aime conduire. Heureusement, la route vers Luxembourg traverse les Ardennes et quand il fait plein soleil, cela devient presque un plaisir !
Les paysages qu’on découvre au fil des kilomètres sont d’une majesté époustouflante, même si les photos ne permettent jamais de traduire complètement la beauté des reliefs tridimensionnels. Il est vrai qu’en roulant à du 120 km/h, on ne prend pas trop la peine de cadrer : on se contente de cliquer en espérant que la vue soit belle !
Quand on se laisse pénétrer de ces paysages, on comprend que de nombreux touristes aiment s’y détendre et s’y changer les idées. Un regret quand même : sur cette autoroute, baptisée quelque part « autoroute du soleil », il y avait – au détour d’un tournant permettant de découvrir un panorama grandiose – un panneau qui annonçait Lyon et Dijon. Cette information était un peu surréaliste : elle se trouvait à des centaines de kilomètres des villes en question et il n’est pas sûr que ceux qui empruntaient la route se rendaient par là. Il n’empêche : chaque fois que je voyais ce panneau niché dans ce paysage grandiose, je me sentais un peu en vacances.
Hier, je n’ai pas vu le panneau qui a disparu apparemment. Mais j’ai vu le soleil et les monts ardennais. J’y ai senti cette ardeur d’avance qui fait vibrer la vie. J’ai oublié que j’étais là pour me rendre à une réunion et j’ai joui de l’instant présent. Quel bonheur !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Réverbères 3169 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine