Magazine Médias

Smallville – Episode 10.19

Publié le 03 mai 2011 par Speedu
Smallville – Episode 10.19

Dominion

Saison 10, Episode 19 sur 22
Diffusion vo: The CW – 29 avril 2011

Clark se rend dans la zone fantôme avec Oliver pour participer à des combats de gladiateurs …

Clark et Ollie dans un combat de gladiateurs sous le regard de Zod, toutes jambes écartées … Que dire de plus sur l’épisode du coup ? Que Zod s’est fait pénétré par lui-même, ou plus exactement son fantôme de sa version plus agée ? (on obtient ainsi Zodeux) Ou peut-être que Zod se réserve le droit d’empaler lui-même Clark ? Une chose est claire, on peut dire qu’ils se sont lachés grave sur le subtext gay. C’est l’annonce du retour imminent de Lex qui les a rappelé à cette pratique très courante dans les saisons 4 à 7 ? Je ne sais pas trop mais le résultat est quand même très drôle. Difficile de ne pas pouffer de rire pendant tout l’épisode de Smallvillus: le gode de l’arène.

Smallville – Episode 10.19
Tout concourt à cela d’ailleurs, que cela soit le subtext gay à peine cachée, l’arêne qui doit être plus petite que ma chambre, les effets de réalisation cheap en super slow motion suivi d’un accéléré, le sang en 3D qui gicle vers l’écran, les tenues de gladiateurs sorties d’une parodie porno de 300 ou Gladiator (Gladiatrique, je crois), bref, tout concourt à enchainer plan sur plan hilarant. J’ai passé 40 minutes à rire de la série (et non avec la série). Ce n’est vraiment plus possible de continuer comme ça avec un budget qui ne permet même pas d’acheter une baguette de pain quoi. Pourtant, ils ont dépensé. Il y avait au moins 10 figurants. Mais si ça se trouve, c’était les techniciens de la srie, pour les remercier d’être sur la série. Mais bon, je ne sais pas si ils pourront être fiers d’avoir été figurants dans une parodie erotico cheap d’un combat de gladiateurs …

Sinon, à coté de cela, on nous rappelle que Darkseid est toujours une super grande menace. Il était temps quand même. Et en plus, mine de rien, on lui donne un peu de la consistance en expliquant qu’il a déjà conquis de nombreuses dimensions, dont celle de la zone fantôme et que n’importe qui ou presque sur la planète pourrait devenir un agent de Darkseid. Il était temps de donner un chouïa de consistance et expliquer pourquoi il est très très méchant.

Smallville – Episode 10.19
Et l’épisode en profite aussi pour offrir une porte de sortie Deus Ex Machina avec la flèche d’Orion qui a botté les anglais hors de France … Darkseid loin, très loin dans l’espace. Cela sort de nulle part, avec moultes références à l’histoire de Darkseid et des New Gods et tout ça, sans rien expliquer. Cela laisse une très désagréable sensation que les scénaristes se sont soudain rendus compte qu’il y avait Darkseid et qu’il fallait très vite s’en débarasser. Et malheureusement, du coup, on sort un truc de nulle part. Pour info, Orion est, dans les comics, le second fils de Darkseid, échangé avec le fils du dirigeant de New Genesis, où résident les New Gods,  la planète jumelle mais opposée de Apokolips où règne en tyran Darkseid. Le but de cet échange de fils était d’instaurer une trève entre les deux planètes. Orion est donc élevé dans le bien et tout ça et décide plus tard de combattre le mal et l’injustice et tout ça, y compris les horreurs commises par son père Darkseid. A un moment, comme une prophétie l’avait annoncé, Orion tue Darkseid sur Terre en lui arrachant le coeur. Mais Darkseid ne meurt pas, son essence est projetée dans le temps et il se réincarne, tout comme ses fidèles lieutenants. Il décide alors de tuer son fils et il y parvient mais pas avant que Orion n’ait compris que Darkseid pouvait habiter différents corps maintenant. Dans son dernier souffle, il avertit un inspecteur de police du danger que représente Darkseid car celui-ci est en nous, en nous tous (tiens, tiens, on commence à retomber sur nos pattes par rapport à la série). Par la suite, la balle de Darkseid qui a tué Orion est récupérée par Green Arrow qui la confie à Batman qui s’en sert pour blesser mortellement Darkseid. Il reste maintenant à voir comment Smallville va gérer cela. Mal, je suppose.

Sinon, à coté de cela, Lois s’inquiète pour son homme, sort un flingue de nulle part pour menacer Tess, passe 3 semaines à emménager pendant que son homme fait des combats de gladiateurs érotico comiques avec son meilleur et unique pote puis impressione par son jeu lorsque Clark revient. Manque de bol, toute l’émotion fournie par Erica Durance est anéantie par la contre partie de Tom Welling, aussi expressif qu’une pierre tombale.

Bref, 4 ou 8/10

Tout dépend de comment vous avez pris l’épisode. C’était franchement mauvais (mais dans la norme Smallville) niveau logique et intérêt mais si vous l’avez pris au second degré, c’était quand même une énorme tranche de rigolade proposée et rire, cela fait du bien par les temps qui courent.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte