Magazine

Cortex : quand un thriller se heurte à l’amnésie

Publié le 06 février 2008 par Thibault

CortexAndré Dussolier, victime de troubles de la mémoire liés à sa maladie d’Alzheimer, se retrouve au milieu d’une série de meurtres qu’il doit résoudre malgré son lourd handicap. Ce scénario pour le moins original est signé Frédérique Moreau pour le nouveau film de Nicolas Boukhrief : Cortex.

André Dussolier a perdu 20kilos pour interpréter un ancien policier atteint de la maladie d’Alzheimer dans le nouveau film de Nicolas Boukhrief, producteur du Pacte des loups ou du Convoyeur. Cortex est né du désir du réalisateur de collaborer avec le scénariste Frédérique Moreau. L’un a proposé d’évoquer ce mal et l’autre a présenté l’idée d’un flic à la retraite.

De là, le synopsis a vu le jour : à cause de ses troubles de la mémoire, Charles Boyer décide de rejoindre la clinique où son fils a désiré le mettre. Cette maison de repos est conçue pour les personnes atteintes d’Alzheimer. À peine arrivé, l’ancien agent qu’il est  ne peut s’empêcher de suspecter tout un tas de choses lorsqu’il apprend le décès de l’un de ses compagnons. Il décide de reprendre du service et d’enquêter sur cette mystérieuse mort, soit disant par arrêt cardiaque, qui sera bientôt suivie par d’autres. Plus il avance dans ses recherches, plus il se heurte à sa défaillance.

André Dussolier est très convaincant dans son rôle. Il a d’ailleurs pris contact avec des personnes réellement atteintes de la maladie. Il a également suivi les conseils d’un proche dont la mère en souffre afin de montrer l’évolution. À ses côtés à l’écran, il retrouve l’actrice suisse Marthe Keller avec laquelle il a joué dans Toute une vie de Claude Lelouch. La comédienne de Chrysalis (2007) a pris son rôle très à cœur. Elle l’a même adapté dans le dessein de rendre Carole plus attachante.

À leur côté, Nicolas Boukhrief a fait appel à des acteurs avec lesquels il a travaillé sur Le convoyeur. Ainsi, Gilles Gaston-Dreyfus (Danse avec lui, Hell phone…) interprète avec brio Louis, l’une des victimes du tueur fou. Claude Perron (Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain) quant à elle prend les traits très stricts de l’infirmière Béatrice. Julien Boisselier, vu récemment dans Je vais bien ne t’en fais pas ou encore J’veux pas que tu t’en ailles, joue Thomas, le fils de Charles Boyer. Le beau Guillaume Canet était initialement pressenti pour le rôle. Toutefois le comédien à l’affiche a été parfait en enfant inquiet et dépassé pour les événements.

Toute l’équipe de tournage a réussi à recréer l’atmosphère pesante et déconcertante de « la résidence ». En effet, même en étant de l’autre côté de la lucarne, le spectateur est mal à l’aise comme au contact de ses personnes et se prend au jeu de l’enquête. Il pense être cet autre à qui André Dussolier parle par peur d’oublier les événements qu’il a vécus.

Note Shotactu : 7.5/10

Vidéo - Bande-annonce - Cortex :


Cortex - Bande Annonce

Albane Deloule


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thibault 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte