Magazine

C’est l’été, osez la folie en toute sécurité. Avec les couleurs sans ammoniaque.

Publié le 03 mai 2011 par Auierge

 
Il fût un  temps  les coiffeurs se référaient à leur fiche technique sans éprouver le besoin de dresser un  pronostique couleur à chaque visite de sa cliente.

L’habitude faisant …la cliente n’avait qu’à bien se tenir…elle. Et sa couleur.

IMGP0272

Quelques conseils pour bien évaluer les besoins de votre couleur 

Tout d’abord, il faut savoir que la couleur  vieillie.

Différemment, si vous l’exposez au soleil   ou  si elle doit passer un  hivers  pluvieux.

Et puis. Il est indispensable de prendre en compte la lumière.

L’hivers généralement nous avons une lumière froide c’est pourquoi le coiffeur dirigera sa cliente vers des teintes plus chaudes.

En été, la lumière est chaude, la couleur doit alors être plus profonde avec des sous reflets froids.

 Ainsi le coiffeur compensera avec ce que les saisons nous apportent ou  nous  privent.

IMGP0272
 
Une couleur réussie est une couleur personnalisée.

Nous devons tenir compte de la carnation de la peau mais aussi, de la couleur des sourcils car ils sont un bon indicateur de la hauteur de ton qu’il nous faut tenir compte.

Une différence de hauteur de ton trop grande entre sourcils et racines peut affadir un  visage.

En tant que coloriste j’aime prendre comme référence quelques paillettes de couleurs de l’iris car il est la file conductrice d’une palette de couleur variée et très personnalisée.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Auierge 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte