Magazine Cinéma

Fast and furious 5 : les belles bagnoles et les filles font toujours recette

Par Mcetv

http://static.mcetv.fr/img/2011/05/ff5.jpg

Depuis sa sortie ce week-end, Fast and Furious 5 bat tous les records aux États-Unis. Meilleur démarrage de l’année, meilleur démarrage pour un week-end d’avril et déjà 83,6 millions de dollars de recette

Le pari n’était pas gagné pour ce cinquième volet : le concept commençait à lasser. Les Fast and Furious 3 et 4 n’avaient pas convaincu les fans de la série. Le film a toutefois su attirer les jeunes et redonner au passage un peu de peps au box-office américain, à la peine depuis le début de l’année. Il a séduit les fans tout en gardant les mêmes ingrédients : des filles, de l’action et des belles bagnoles. Les deux beaux gosses Vin Diesel et Paul Walker rempilent pour le plus grand plaisir des spectatrices. La nouveauté : l’action se passe à Rio de Janeiro. Brian O’connor (Paul Walker) refait équipe avec Dom Terreto  (Vin Diesel). On les retrouve en cavale, pourchassés par les autorités et l’agent fédéral Luke Hobbs, bien décidé à leur mettre la main dessus.

Universal s’en frotte les mains

Fast and Furious sort grand gagnant au Box Office américain. Il se place devant Rio le film d’animation qui raconte les aventures de Blu, le perroquet bleu qui s’expatrie à… Rio. La ville brésilienne fait décidément rêver. Il dépasse aussi De l’eau pour les éléphants avec Robert Pattinson et Reese Witherspoon. Fast and Furious 5 sort en France le 4 mai.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mcetv 493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte