Magazine Football

Rothen : « c’est grâce aux Blacks, aux Beurs »

Publié le 03 mai 2011 par Yannc83

Rothen : « c’est grâce aux Blacks, aux Beurs »L’ancien joueur du PSG, Jérôme Rothen, interrogé par RMC, s’est montré très virulent à l’égard de Laurent Blanc et de la DTN coupables de vouloir instaurer des quotas dans les équipes de France.

Dans un entretien accordé à RMC, Jérome Rothen a donné son avis sur l’affaire des quotas qui secoue le football français : « Si la France a gagné et si elle gagne encore aujourd’hui, c’est grâce aux Blacks, aux Beurs, aux Français. S’il y a un désir de mettre des quotas, je trouve ça scandaleux. Et les personnes en question doivent être punies. Le football, ce n’est pas ça. C’est un sport populaire. Maintenant, si leurs paroles ont dépassé leur pensée, il faut qu’il s’en explique et qu’il s’excuse. On ne peut pas admettre des discours comme ça. Il faut arrêter de parler de la couleur de la peau. Parlons positif ! On n’est pas un pays comme l’Espagne ou l’Italie. Nous, on est différent. On a les Antilles, on accueille des pays africains, ça c’est la France… » a-t-il expliqué.

Pour lui, si Laurent Blanc souhaitait vraiment appliqué des quotas, il doit s’en aller : « S’il a dit : il faut des quotas, il faut limiter les Blacks, les Beurs… Je trouve ça inadmissible. Il ne peut pas rester à la tête de la sélection. En 1998, quand on gagne la Coupe du monde, il y avait des Blacks et personne ne s’en plaignait. Il faut arrêter avec les couleurs de peau. On se sent tous français. Même le Malien peut se sentir français. Et qu’il communique avec son second pays, c’est tout à fait logique. Si certaines personnes veulent instaurer des quotas dans le football, qu’ils dégagent ! Ce n’est pas ça la France » a-t-il ajouté.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien sur RMC.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannc83 110265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines