Magazine

Littérature immobilière

Publié le 12 avril 2011 par Middle
Littérature immobilièreEn attendant d’acheter un appartement, on peut toujours s’acheter des revues…
Une à deux fois par an, les grands hebdomadaires français s’offrent des couvertures régionales afin de dresser un état des lieux de l’immobilier « dans votre ville, quartier par quartier ». La couverture affiche généralement un bel immeuble haussmanien, en tous les cas une façade bien bourgeoise susceptible d’aguicher les cadres en mal de proriété.
Une fois que l’on a constaté que le prix du mètre carré de son quartier est inabordable, on lit mollement un avis d’expert qui recommande doctement de privilégier les quartiers « qui montent » et de rester vigilant quant à l’investissement de ceux qui « grimpent en flèche ». Ces revues procurent finalement le même effet que celles que l’on achète naïvement avant la naissance du premier enfant : le constat navré qu’encore une fois le réel échappe aux spécialistes.
Le supplément Argent du Monde du samedi 9 avril (avec une vue de Paris depuis le deuxième étage de la Tour Eiffel comme si on était en mesure d’acheter dans ce quartier modeste) dresse quant à lui un rapide panorama de l’immobilier dans les capitales européennes. Il ne reste plus que Bruxelles et Berlin pour espérer acquérir un appartement ou une maison tandis qu’il convient d’oublier Genève (quelle surprise !) et Londres. En France, une étude commanditée par le réseau d’agences Orpi montre que 47 % des locataires estime qu’ils n’accéderont pas à la propriété, le taux dépassant 80 % pour les locataires résidant en Ile-de-France. On se sent soudain moins seul !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Middle 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte