Magazine Sport

Belaubre is back, I'm back, back is beautiful

Publié le 09 mai 2011 par Pascal Boutreau

Je sais, je sais, je vous avais promis une plus grande fréquence des news et je ne tiens pas parole. C'est que le rythme a quelque peu changé depuis trois semaines (voir plus bas) et que j'ai un peu de mal à m'y recoller le soir... Bon, sinon j'espère que vous avez regardé dimanche le match Manchester United - Arsenal... ça c'est du sport et de l'ambiance, à des années-lumière de notre pauvre Ligue 1 (même si Lyon - Marseille était pas mal). Bref...

Phoca_thumb_l_ayers-rock-5329653ce
Pour commencer, une grande pensée pour Cécile Bertin, (alias Barbie), une très bonne amie qui attaque ce mardi "The Track Outback Race", une course de 590km en 9 étapes à travers l'Australie, le tout en autosuffisance alimentaire (faudra que je fasse ça un jour...). Quatre semaines seulement après en avoir terminé avec le Marathon des Sables, c'est un sacré challenge. Physiquement bien sûr mais surtout mentalement. Une épreuve aussi exigeante que le Marathon des Sables épuise nerveusement car elle demande d'aller puiser des ressources au plus profond de soi (je parle en connaissance de cause).

Il faut du temps pour se reconstruire et retrouver suffisamment d'énergie pour repartir dans des zones physiques et mentales aussi extrêmes. Bien plus que 4 semaines à mon avis... Cécile est évidemment pleine de ressources mais j'espère qu'elle saura dire stop si nécessaire. Bonne route Madame !

...............

P1010577
Déjà trois semaines dans mon nouveau job chez Equidia. Premier reportage la semaine dernière à Leipzig à l’occasion de la finale de Coupe du monde et premier commentaire sur la finale de l’attelage. Car régie, les oreillettes, les postes commentateurs et tout ça. Un peu l’impression de me retrouver à Disneyland. Avec le même plaisir qu’au moment de faire un tour de Space Mountain, la même adrénaline au moment de la prise d’antenne ou au moment d’aller recueillir les impressions des cavaliers au paddock. Pour vous offrir des images exclusives avec notamment les interviews des champions à la sortie de piste (je ne remercie pas les deux demoiselles de l’organisation, aussi jolies que bêtes, qui nous ont bien pourri la vie…), toute une équipe se décarcasse. Merci à Claude, Manu et toute l’équipe de Via Storia (Claire la super camérawoman, Renan, Jean-Luc et Matthieu) pour leur soutien, leur savoir-faire et surtout leur bon esprit. Important également d'avoir un bon consultant pour vous épauler. Ce fut le cas avec Stéphane Chouzenoux (en photo ci-contre), l'actuel meilleur meneur français (15e aux Jeux équestres Mondiaux 2010). Merci à lui ! Assez rigolo aussi de retrouver tous les habituels confrères en salle de presse mais avec cette fois une étiquette différente accrochée dans mon dos.

P1010605
Après avoir voyagé à travers le monde pour L’Equipe le plus souvent en solo (à l’exception des grandes épreuves comme les Jeux olympiques où nous étions une cinquantaine sur place), j’ai aussi pu redécouvrir les joies des voyages de groupe. Même si le principe du voyage de groupe reste que l’on attend toujours quelqu’un (arghhhh), un groupe ça vous porte et vous donne de l’énergie. Bien utile en cette période de découverte d’un nouveau monde où chaque jour m’apporte son lot de nouveaux mots à apprendre. Je suis en gros passé de dix heures de « travail cerveau » par semaine (les grosses semaines) à dix heures… par jour. Ça tombe bien c’est ce que je suis venu chercher.
En tout cas, vivement le prochain reportage. Après un intermède ce dimanche pour le Global Champions tour de Valence et la découverte du commentaire en plateau à Colombes, ce sera à La Baule, la semaine prochaine. Au programme : une Coupe des Nations, un Derby, un Grand Prix et une épreuve handisports. Perso, je commenterai le derby du samedi, recueillerai les impressions en sortie de piste du Grand Prix le dimanche et commenterai l’épreuve handisports dimanche en fin de journée. Chouette, ça en fait des tours de Space Mountain !

.............................

Dans la série coups de chapeau, j’attaque par les filles de Toulouse Saint-Simon, entraînées par mon amie Elodie Woock, ancienne internationale et vieille camarade de quelques escapades passées avec les filles de l’équipe de France. Je vous avais déjà parlé il y a quelques news de l’impression que j’avais eue lors de mon passage à Toulouse en regardant jouer les filles de Saint-Simon à l’entraînement. L’impression a été confirmée puisque les filles d’Elo sont désormais assurées d’accéder en D2 la saison prochaine grâce à une quatrième victoire en autant de rencontres de la phase interrégionale. Et un coucou à Pauline et Simon, finalistes malheureux de la Coupe de Haute-Garonne. Ce sera pour l’année prochaine, sûr !

On reste avec les filles (eh oui, on ne se refait pas) pour saluer la qualification en hockey sur gazon de Mérignac pour les demi-finales du Championnat de France. Mamzelle Peg et ses coéquipières se déplaceront dimanche prochain à Lille pour tenter d’aller chercher leur billet pour la finale, le dimanche suivant, à Lille, face au vainqueur de Stade Français – Cambrai. Les demi-finales hommes opposeront Saint-Germain à Lyon et Lille à Montrouge.

460573-3334093-317-238
Un bravo également à Fredéric Belaubre, deuxième de l'étape de Coupe du monde de triathlon au Mexique. En début de saison, Olivier Berraud, rédacteur en chef du magazine Triathlète m'avait sollicité dans le numéro de présentation des enjeux 2011. La question était de donner un pourcentage des chances de Fred de gagner son billet pour les Jeux de Londres. J'avais donné 40% et justifié mon avis comme ceci : "A 31 ans, Frédéric Belaubre, le meilleur triathlète tricolore de ces dix dernières années, fait désormais partie des anciens. Ses deux dernières saisons, perturbées par des blessures, ont été délicates au niveau international.  (...) Le Beauvaisien va devoir encore progresser pour retrouver le très haut niveau et lutter avec les meilleurs mondiaux. Son record de 29'59'' sur 10km (record qui date) ne suffit plus aujourd'hui pour jouer les premiers rôles. Mais la classe ne se perd pas et Fred n'en manque pas. Son expérience peut donc lui permettre de rester dans le trio de tête national et donc d'envisager un été 2012 du côté de Londres." 

Alors on ne va pas s'enflammer tout de suite car il ne s'agissait ce dimanche "que" d'une Coupe du monde (le niveau 2) et non pas d'une "série mondiale". Le plateau n'était donc pas composé des meilleurs. Mais ce podium a néanmoins de quoi offrir l'espoir d'un retour au plus haut niveau de celui qui fut longtemps surnommé le "Petit Prince du Triathlon". J'ai eu la chance de suivre Fred pendant plusieurs années dans quelques grands rendez-vous mondiaux et européens notamment sur quelques-uns de ses trois titres européens. C'est un personnage vraiment attachant et surtout un grand champion. "Je suis vraiment de retour, s'est-il félicité sur le site de la fédé internationale. Je suis heureux de revenir dans la famille du triathlon et de recevoir les encouragements de tout le monde. C'est un grand jour pour moi après deux ans."  A suivre début juin à Madrid pour la prochaine Série mondiale où cette fois l'opposition sera au top.

1304284168
Et puisque je parle triathlon, j'en profite pour souhaiter une belle saison à Marion "Bubu" Lorblanchet une des "super chouchoutes" de ce blog qui a bien attaqué avec une 5e place (1re européenne) au "championnat du monde de CrossTriathlon", version "officielle" ITU du Xterra (on dirait qu'à la fédé internationale, on se rend compte du potentiel de la discipline).

Eclate toi Marion comme les deux dernières saisons... Régale toi et keep your smile ;)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine