Magazine High tech

[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3

Publié le 09 mai 2011 par Hyuuji

Quand j’étais petit (d’age hein, pas de taille), j’étais assez friand de jeux de bastons, mais j’avoue qu’avec la 3D, ça m’ait un peu passé. En effet, même si j’en possède pas mal comme Soul Calibur 4 ou Tekken 6, je n’arrive pas à m’amuser autant qu’avec des vieux Street Fighter 2 ou Mortal Kombat. Bon certes, j’ai vraiment adoré Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 (à mes souhaits), mais c’est différent car je suis un grand fan du manga à la base. Du coup, quand NetherRealm a annoncé un nouveau Mortal Kombat « à l’ancienne », j’étais vraiment impatient et si vous avez lu ma preview, vous savez que j’en attendais vraiment beaucoup. Et, maintenant que le titre a enfin atterrie dans ma ludothèque, je vais pouvoir vous livrer mes impressions finales sur le titre.

[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3

Aussi étrange que cela puisse paraître, Mortal Kombat possède un véritable mode histoire assez long et complet. L’histoire nous plonge bien évidemment au milieu du tournoi Mortal Kombat organisé par le sorcier Shang Tsung. Le sort du royaume Terre est en jeu lors de cette compétition et les plus guerriers les plus puissants de la planète auront fort à faire pour la remporter. Cependant, avant même que le tournoi ne commence, Raiden, dieu du tonnerre et guide des combattants de la Terre, a une vision d’un futur mauvais dans lequel l’empereur Shao Khan était victorieux. Raiden doit alors tout faire pour modifier les évènements et empêcher que ce malheur n’arrive.

Bon je le dis tout net, l’histoire n’est pas véritablement exceptionnel en soit mais il faut bien avouer qu’elle à le mérite d’exister, ce qui est assez rare dans un jeu de ce genre. De plus, il y a quand même quelques rebondissements bien sentis qui m’ont pas mal étonnés. La mise en scène et les dialogues sont ultra kitchs et font plus penser à un film de série B des années 90 qu’autre chose. Mais bon, on sent que c’est totalement assumé de la part des développeurs. De plus, l’atmosphère glauque et sanglante et diablement bien retranscrite. Pour avancer dans ce mode, il vous faudra vous battre à travers plusieurs chapitres. Chaque chapitre vous propose d’incarner un personnage et de voir l’histoire à travers ses yeux. Mais le plus intéressant dans le déroulement de l’histoire, c’est que les combats sont intégrés aux cinématiques ce qui augmente grandement l’immersion. Pour venir à bout de cette histoire, il faudra compter une petite dizaine d’heures et surtout pas mal de courage et de persévérance car, même en mode normal, certains affrontements sont vraiment rudes. De plus, une fois que ce mode sera bouclé, il y a encore pas mal de chose à faire dans le jeu. Il y a bien évidemment des traditionnels modes arcade et multi-joueurs en équipe ou en versus, mais aussi un mode plus original appelé Tour des Défi. Ici, le but est de gravir les étages d’une tour en réussissant certaines épreuves comme se battre sans les bras, achevez votre adversaire avec une Fatality ou encore casser des briques en martelant des boutons. Et c’est pas moins de 300 défis qui sont proposés donc, il y a vraiment de quoi faire. Ajoutez à cela des modes en ligne très complets et une foule de contenu à débloquer et vous obtenez un titre à la durée de vie colossale.

[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3

Techniquement, le titre assez beau. Les graphismes en 3D des personnages et des décors sont franchement honorables même s’ils sont loin d’être ce qu’il y a de plus fins. Les animations sont elles aussi très bonne et moins robotiques que les précédents épisodes, ce qui n’est pas pour me déplaire. Par contre, si les gabarits des personnages sont plus ou moins « humains », le tout reste assez irréaliste ce qui, en même temps, est tout à fait logique. En effet, le design sombre des personnages et des décors collent tout à fait avec l’ambiance et la mythologie Mortal Kombat. De plus, lors des combats, plus vous subissez de dégâts et plus ceux-ci sont visibles sur le corps du personnage. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est exagéré puisque après avoir reçu quelques coup de point et de pieds, votre avatar sera couvert de sang et aura ses os à découvert. Ce côté sanglant est d’ailleurs une des plus importantes caractéristiques du titre car même si la série est réputée pour être gore, ce nouvel épisode surpasse largement tous les précédents. Les Fatalities, les attaques X-Ray ou même les simples coups spéciaux vous permettront de voir l’anatomie interne de chacun des combattant. C’est sanglant, gore et dégoutant, à tel point que ça en devient limite drôle. Pour ce qui est de la musique, il faut bien avouer qu’elles sont vraiment bonnes et colle bien avec le jeu. Les doublages français présent dans les cinématiques du mode histoire sont à l’image de ce dernier : kitchs et drôles. En revanche les voix lors des combats sont en anglais et même si ça peut paraître un peu étrange qu’il y ait les deux langues, c’est vraiment jouissif lorsqu’on entend, par exemple, Scorpion hurler « Get over here ! » lorsqu’il balance son harpon (ou appelez le comme vous voulez).

[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3

Mais, dans tout jeux vidéo, le plus important est et restera toujours le gameplay et de ce côté là, ce nouveau Mortal Kombat frappe très fort. Les développeurs ont vraiment eu une idée de génie en reprenant un système de combat en 2D. Les amateurs des premiers épisodes retrouveront donc aisément leurs marques. Les attaques spéciales les plus célèbres font leur retour, tout comme les Fatalities, qui sont plus sanglantes que jamais, et les fameux uppercuts. De plus, chaque personnage possède bon nombre de combos qui demanderont de l’entraînement et du sang froid avant de pouvoir être maîtrisés. Mais, ce n’est pas tout puisqu’il fallait bien un peu de nouveautés au milieu de tout cela et une fois de plus, on est vraiment servi. Tout d’abord, nous avons désormais une nouvelle jauge en bas de l’écran, appelée « jauge de super » qui se rempli au fur et à mesure que l’on met et prends des coups. Cette jauge, divisée en trois parties, permet d’effectuer trois choses différentes. Le joueur pourra donc améliorer une des attaques spéciales de son personnage en consommant un tiers de la jauge ou contrer n’importe quel coup avec deux tiers. Mais le coup le plus dévastateur reste celui qui consomme la totalité de la jauge, à savoir l’attaque X-Ray. Cette attaque, en plus de faire vraiment très mal, est très spectaculaire puisqu’elle permet de voir à travers un rayon X, comme son nom l’indique, les os et les organes se faire broyer sous l’impacte. C’est gore, impressionné et rudement bien trouvé. Ensuite, il est dorénavant possible de jouer en équipe de deux contre deux et ainsi demander de l’assistance ou faire des combos à deux. De plus, cela permet de faire des affrontements à quatre joueurs simultanément ce qui promet des soirées assez mémorables, surtout si tous les joueurs ont un bon niveau.

[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3[Test] Mortal Kombat sur Playstation 3

Conclusion : 18/20

Mortal Kombat est donc largement à la hauteur de mes espérances. A la fois exigent et jouissif, le titre de NetherRealm vous fera passer de longues heures de pure bonheur. Enfin, si vous aimez le style, car je pense que ceux qui sont un peu rebuté par son côté extrêmement gore et sanglant n’arriveront pas à l’apprécier à sa juste valeur. En revanche, les fans des tout premiers épisodes seront véritablement aux anges et retrouveront des sensations oubliées depuis bien longtemps. Pour finir, je vais vous donner un petit conseil. Si jamais vous faites une soirée arrosée entre potes et que vous possédez le jeu, essayer donc le mode « Testez Votre Chance ». Vous allez bien rigoler ^^.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hyuuji 1209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte