Magazine Côté Femmes

Faut-il être une femme parfaite ?

Par Lilionceuponatime
Faut-il être une femme parfaite ?
Cet après-midi, je faisais ma pause papotage téléphonique quotidienne avec une de mes copines et nous nous sommes mises à débattre sur le sujet suivant, suite au débriefing  de nos week-ends respectifs : une femme a-t-elle le droit d'être ivre en soirée ? Et plus généralement, une femme peut-elle être imparfaite ? Et bien c'est affligeant mais la réponse est non. Comme le disait si bien cette grande philosophe des temps modernes Florence F., une jeune femme peut être pompette, mais jamais, au grand jamais, bourrée.
Partant de ce constat, je me suis interrogée sur l'image de la femme idéale pour l'homme actuel. Je me suis alors rappelée toutes ces discussions entre mecs auxquelles j'ai assisté (mes potes ont souvent tendance à occulter le fait que j'appartiens au sexe opposé, je devrais peut-être mal le prendre...) et je suis arrivée à la conclusion suivante : la femme d'aujourd'hui est avant tout, dans le regard des hommes, une Femme avec un grand F. La faute à qui ? Aux pubs, aux magazines, aux médias, aux clips de hip-hop qui véhiculent une image faussée de nana parfaite.
J'ai donc fait un petit comparatif entre la femme idéale et fantasmée dans l'inconscient collectif masculin et moi (en bleu, gras et italique).
La fâââmme :
- Ne parle pas- Je ne parle pas. Non. Je VIS mes histoires, dont la fin n'a généralement aucun lien avec le début. D'ailleurs, je préviens mes amoureux : "tu n'es pas obligé de m'écouter tu sais, fais juste semblant". En réalité, j'ai juste la flemme de créer une structure verbale logique pour mon interlocuteur. Il n'a qu'à se démerder.
- Sourit poliment en inclinant légèrement la tête (en mode Carla Bruni)- Je suis une grande adepte de l'éclat de rire inélégant, tout particulièrement en public, lorsque le silence règne (dernier en date : lors d'une messe de mariage, suite à une phrase à double sens du curé : "allez, maintenant, tout le monde chante avec le thon ton" - la choriste était très douée, mais n'était pas très jolie).
- Boit de la San Pé le midi et une coupe de champ' le soir (deux maxi)- Je ne bois pas de San Pé. J'aime les Mojitos. Et quand on aime, on ne compte pas.
- Ne danse pas mais bouge la tête en rythme sur de la musique lounge- J'aime danser. Et par (mal)chance, cet amour de la danse est partagé par mon amie Amanda Gun. Nous faisons donc régulièrement des chorégraphies improvisées, pas seulement dans mon salon, mais en club. Et si par malheur des marches d'escalier permettent d'arriver sur le dancefloor, cela se transforme vite en séance de step.
- Bat des cils en rougissant quand elle se fait draguer- En règle général, lorsque j'ai succombé à mon amour des mojitos, je n'ai pas à battre des cils telle une biche effarouchée, parce que c'est moi qui drague.
- Ne donne pas dans l'humour- L'humour fait partie intégrante de ma vie. Le problème est que plus le temps passe, plus l'autodérision la gouverne. Or, la gent masculine ne perçoit pas forcément le second degré.
- Est toujours habillée très sexy mais très classe- Je suis souvent habillée sexy mais parfois j'ai la flemme grave et je ne me maquille pas, et j'ose même sortir de chez moi en jogging et tee-shirt publicitaire pour aller acheter mes clopes. Même si j'habite dans un endroit plutôt branchouille où je suis sûre de croiser quelqu'un que je connais et que je n'ai pas du tout envie de voir.
- Est digne en toute circonstances- Je suis digne. Sauf quand je ne le suis pas.
Alors en y réfléchissant, je me dis que oui, je suis loin, très loin même, de la femme parfaite que convoitent tous les garçons. Mais je pense aussi que je n'ai pas envie de changer d'un iota ce que je suis. Alors les mecs... FUCK OFF !!!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lilionceuponatime 1268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte