Magazine High tech

Catégorisez pour mieux analyser vos performances e-mailing

Publié le 10 mai 2011 par Capmarketer

Taux d’ouverture, de clic ou d’aboutissement, nombre de désabonnements ou de plaintes ; l’analyse des performances des campagnes e-mailing n’est pas la tâche la plus simple à réaliser en e-mail marketing. Et pourtant, elle est indispensable. Une seule petite erreur peut entraîner une mauvaise interprétation des résultats. Ces derniers doivent vous donner une réelle idée de la performance de vos communications par e-mail pour vous permettre ensuite d’optimiser au mieux votre stratégie. Soyez le plus précis possible : catégorisez vos performances de campagnes en fonction des types de messages pour mieux les analyser.

Catégorisez pour mieux analyser vos performances e-mailing

Pour avoir des résultats optimaux, segmentez votre analyse en fonction des types de messages que vous envoyez.

Une analyse par typologie de messages
La distinction la plus logique et la plus utile est de séparer l’analyse des performances de vos e-mails transactionnels, de vos messages promotionnels et de vos lettres d’information. Vous serez surpris des différences de résultats et éviterez les fausses interprétations. En effet, les e-mails de bienvenue, d’anniversaire ou de confirmations de commandes ne sont pas traités de la même manière que les newsletters. Petit conseil supplémentaire : si possible, envoyez ces messages avec deux adresses IP dédiées distinctes pour que la réputation de vos e-mails transactionnels ne soit pas contaminée par celle de vos e-mails promotionnels, plus susceptible d’être négativement impactée.

Vers des catégories toujours plus fines
Pour aller encore plus loin, vous pouvez aussi définir des sous-catégories. Vous n’en serez que plus précis.

Pour les e-mails transactionnels, analysez séparément les performances de chaque e-mail (confirmation de livraison ou réactivation des inactifs par exemple). Votre objectif n’est pas le même pour tous les messages transactionnels et donc vos résultats seront logiquement différents. Et il en va de même pour les messages promotionnels.

Votre analyse peut être encore davantage approfondie si vous catégorisez vos contacts en fonction de leurs profils (prospects froids/chauds, nouveaux client/clients VIP, etc.). Vous pourrez alors étudier le comportement de vos contacts selon leur évolution dans le cycle de vie et optimiser ainsi les messages à fort potentiel.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de l’article en anglais sur le blog Deliverability (18/04/2011).
Article repris du blog EMM-Actu de la société Dolist.net, spécialiste de l’e-mail marketing


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Capmarketer 288 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine