Magazine Environnement

L’idée de réinsertion de l’agriculture en milieu urbain

Publié le 10 mai 2011 par Opapilles

 Selon l'architecte Augustin Rosenstiehl, à partir du projet de 'Tour vivante', conçu à l’occasion du concours Cimbéton en 2005, l’idée de réinsertion de l’agriculture en milieu urbain a été développée. Les recherches les plus récentes interrogent la capacité d’intégration de telles exploitations au sein des villes.
Le sujet de fermes urbaines est souvent cantonné au développement de potagers collectifs ou à la mise en oeuvre de murs végétaux. Son agence SoA propose d’aller au-delà des potagers collectifs et d’imaginer différents espaces d’exploitation agricole en ville. L’enjeu est de réintégrer les hommes au coeur d’un système agricole de plus en plus mécanisé afin qu’ils redeviennent auteurs de ce qu’ils produisent. L'objectif est d'appréhender les citoyens comme des consommateurs forts d’un choix.

ville, urbanisme, agriculture, potagers, architecture,consommateurs

 L’un des scenarii, les 'mini fermes', est composé de petites exploitations de deux, trois étages implantées au sein d’îlots ouverts. Elles fonctionnent en réseaux de coopératives. Elles s’avèrent un outil urbain très dynamique créant des alignements et des rues commerçantes sans remembrer en profondeur le tissu urbain.
Une autre ferme, la ferme 'cactus', est une tour-module de grande hauteur pouvant être exploitée par un groupe important ou une coopérative de petits agriculteurs. Elle vient s’implanter dans des terrains vagues, dans des friches industrielles et se déploie au-dessus des toits parisiens.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'entretien d'Augustin Rosentiehl sur le site lecourrierdelarchitecte.com et consulter le site soa-architectes.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog