Magazine Info Locale

Je n'hésite pas à l'affirmer, Wauquiez est un âne

Publié le 10 mai 2011 par Gezale

Je n'hésite pas à l'affirmer, Wauquiez est un âne

Martin Hirsch (photo JCH)

Martin Hirsch a poussé une grosse colère, hier soir, pendant le journal de 20 heures de France 2. Il s'en est pris sans ménagement à Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat, qui n'a rien trouvé de mieux que d'inventer un système de travail gratuit (donc non payé) pour les « bénéficiaires» du RSA. Ce RSA est de 467 euros par mois. Il a été inventé par Martin Hirsch et expérimenté dans le département de l'Eure avec l'accord de jean-Louis Destans, président du conseil général, avant le vote de la loi définitive à l'Assemblée nationale.
Ce revenu de solidarité active a un objectif : permettre aux Français sans emploi, sans perspective, de faire face aux besoins incontournables que sont la nourriture, l'habillement, l'éducation des enfants. Un second dessein se révèle sous le RSA, celui de trouver une formation, de déboucher sur un emploi. Wauquiez, contesté par plusieurs membres du gouvernement dont Roselyne Bachelot, a osé utiliser le mot de « cancer » comme s'il était infamant d'être atteint de cette maladie et de ne pas vouloir en guérir. C'est affligeant d'entendre un membre du gouvernement utiliser un mot qui touche de nombreux Français et intéresse des milliers de chercheurs de par le monde. Je suis toujours surpris d'entendre d'autres personnes évoquer « l'autisme » de tel ou tel comme si l'autisme n'était pas une maladie à reconnaître et à respecter…
Martin Hirsch affirme que la sortie de Wauquiez est à objectif électoral, que tout ce qu'il affirme est « faux, faux, faux ». Les simplistes se contentent souvent de ces discours à l'emporte-pièce et ils peuvent être sensibles à ces cinq heures de travail social « dues » à la société en remerciement des 467 euros ! Wauquiez, je n'hésite pas à l'affirmer, est un âne. Ceux qui ont cru en son avenir à droite ont eu tort. Il n'est pas à la hauteur de ses responsabilités et surtout, ne sait rien, apparemment, des difficultés de vivre que connaissent les pauvres, les précaires, les chômeurs, les titulaires du RSA…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte