Magazine Humeur

Pourquoi 30 ans de génération Mitterrand ?

Publié le 10 mai 2011 par Rsada @SolidShell

Nous sommes désormais à moins d’un an de l’élection présidentielle de 2012. Sur la trentaine de candidats qui se bouscule déjà au portillon de l’Elysée, seule une poignée d’entres-eux sera en capacité de se disputer les suffrages des français.

Après quatre ans de présidence Sarkozy qui ont succédé à douze années de présidence Chirac, le Peuple de gauche attend son heure et se surprend à espérer un nouveau « mai 81 ».

10 mai 1981 – 10 mai 2011 : il y a tout juste 30 ans, François Mitterrand devenait le 21ème président de la République.

mai 1981_francois_mitterrand_pantheon.jpeg

Personnage aussi adulé que contesté, c’est à l’occasion de ses derniers vœux du 31 décembre 1994 que François Mitterrand avait lancé aux français sa phrase restée dans toutes les mémoires : « je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas ». Parole tenue puisque sa phrase continue de nourrir l’imaginaire collectif et rend encore au personnage tout le mysticisme dont il aimait tant s’enrober.

La France de 1981 n’a plus grand-chose à voir avec celle de 2011. Seule la promesse de « réformes utiles et nécessaires » a demeuré. Pour aider les plus jeunes à imaginer la France d’alors, il suffit de leur lancer que les radios n’étaient pas tout à fait libres, que la télévision ne comptait que trois chaines, que la télé-réalité c’était « Midi Première » et les « Jeux de 20 heures », que la Fête de la Musique n’existait pas, que la retraite était à 65 ans, que les R.T.T. n’avaient pas été inventés et que les salariés ne disposaient que de 4 semaines de congés payés !

generation_mitterrand_politique.jpg

François Mitterrand n’a pas été un président tout à fait comme les autres. Il détient toujours à ce jour –et pour très longtemps encore- le record de longévité à l’Elysée. Quatorze ans séparent la Force Tranquille de 1981 à la Génération Mitterrand de 1988, du Président Mitterrand au « Tonton » de tous les français. Les puristes ou les nostalgiques de l’époque rêvent de reconquérir la Bastille.  

Pour ma part, je ne sais pas de quoi demain sera fait, ni celui ou celle qui accèdera à la présidence en 2012. En revanche, par gentille coquetterie, je confesse ici que j’étais déjà né en 1981 lorsque François Mitterrand est devenu président. Je connais les évolutions connues par la société française depuis cette date, celles qui se mettent lentement en place aujourd’hui et celles, futures, dont j’attends l’avènement avec une certaine impatience.

Nous devons vivre avec notre temps. Ce que le Peuple décidera sera bien décidé. De François Mitterrand, beaucoup ont parlé. L’Histoire elle, n’a rien oublié.

Pour moi, la France sous François Mitterrand a abolie la peine de mort et fait des homosexuels des citoyens comme les autres.

A la manière de François Mitterrand : « Quand la France rencontre une grande idée, elles font ensemble le tour du monde ».


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rsada 587 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte