Magazine High tech

Socom Special Forces : un TPS convainquant infiltre votre PS3

Publié le 10 mai 2011 par Blogjeuxvideofree

Retour sur SOCOM Special Forces, le nouvel opus de la série SOCOM développé par Zipper Interactive et sorti fin avril en exclusivité sur Playstation 3. Attendu avec un engouement non dissimulé, ce nouvel épisode qui privilégie l’action à la tactique a de quoi convaincre les amateurs de war games.

Socom Special Forces vous met dans la peau de Cullen Gray, soldat us caricatural et capitaine de l’OTAN qui doit diriger une escouade d’élite dans un pays asiatique envahi de terroristes et parsemé de zones de conflits. Vous devez lors de combats musclés à grands coups de mitraillettes, fusils, grenades et toute une panoplie d’autres guns, donner des ordres à vos soldats et commander des frappes aériennes. Ceci s’effectue par l’intermédiaire d’un système de commandes intuitif et simple (usage de la croix directionnelle). En gros, vous n’avez qu’à indiquer à vos équipiers où se positionner, chaque point choisi devenant un point de passage ou une destination finale. Vous pouvez leur donner une cible prioritaire qu’ils abattront immédiatement ou après confirmation de l’ordre si vous maintenez la touche enfoncée. L’ordre le plus indispensable reste le regroupement. On notera que les équipiers réagissent plutôt bien, se plaçant la plupart du temps à l’endroit stratégique souhaité en suivant les ordres tactiques du héros. De plus, ils sont à même de s’entraider lorsqu’un membre est touché. L’I.A reste cependant un peu poussive selon les situations et l’on a tendance à opter pour un mode de combat bourrin en laissant de coté l’aspect stratégique pas indispensable pour obtenir le succès.

Socom Special Forces : un TPS convainquant infiltre votre PS3

En dehors de ça, les affrontements sont haletants et immersifs, la réalisation et la mise en scène étant tout particulièrement soignées. La bande sonore utilise des thèmes musicaux de très bon acabit, un petit  bémol se glissant dans le doublage français peu réussi. On aura la possibilité d’incarner une femme, unique personnage un peu étoffé au coté de Cullen Gray, soldate au gameplay bien ancré infiltration avec armes silencieuses et niveaux nocturnes ce qui contraste quelque peu avec le rythme suivi au commandes du héros principal. On reprochera au titre une difficulté pas assez poussée et un manque de challenge. En effet, notre héros peut souvent faire le ménage tout seul sans donner trop d’ordres et il est somme toute relativement aisé de ne pas se faire repérer à travers la dizaine de missions qui vous attendent entre sabotage, infiltration, destruction, tueries…et qui vous prendront 7/8 heures à boucler.

Socom Special Forces : un TPS convainquant infiltre votre PS3

Coté Multi, SOCOM : Special Forces propose différents modes de jeu en ligne. A 32 joueurs sur des cartes attrayantes, vous prendrez part à des combats musclées avec les classiques deathmatchs et récupération de points ou de données stratégiques. Conventionnel mais fun. Enfin, le mode bomb squad plus original quand à lui propose de sécuriser un spécialiste en explosifs, tandis que l’équipe adverse s’évertuera à le débusquer pour le descendre. Enfin des missions scénarisées sont proposées en mode 4 joueurs. Un mode en ligne somme toute très correct.


Sans révolutionner le genre SOCOM : Special Forces n’en demeure pas moins un jeu de guerre digne de ce nom, divertissant et à l’efficacité avérée sans être transcendant du fait d’un I.A un peu faiblarde et de scénarios de missions qui auraient peut être un peu plus inspirés.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blogjeuxvideofree 304 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte