Magazine Bd & dessins

L'Esclavage : LA solution au chômage

Publié le 10 mai 2011 par Galien

Encore un coup de gueule pour me dénouer les tripes.

Wauquiez, le ministre des affaires européennes a proposé de conditionner le RSA à 5 heures de travaux d'intérêt généraux par semaine...

Avec 1 800 000 foyers bénéficiant RSA en France -ce qui est inacceptable pour un des pays les plus riches du monde- ça représente un nombre incroyable d'heures de travail ! Alors si une telle masse de travail existe, qu'attendent-ils pour embaucher ??

A moins que le but ne soit d'avoir une main d'oeuvre bien soumise et très bon marché...

rsa_au_travail

Si on élargit le problème à tous les tages non rémunérés, mais aussi la retraite repoussée de deux ans (alors qu'une personne sur deux au delà de 55 ans est déjà au chomedu), alors que la droite vient de reproposer de ramener l'âge de départ de l'apprentissage à 14 ans, dans un pays où l'on n'embauche plus depuis longtemps, bref, tout laisse penser une fois plus que nous ne sommes que du bétail.

D'ailleurs à tous ceux qui pensent que vivre avec le RSA se fait devant la téloche avec un bol de chips, je les invite à tenter l'expérience : il faudrait être con pour bosser en croyant que l'on se la coule douce avec le RSA !

Bien sûr qu'il y a des abus, il y en a toujours, mais pour faire partie des bénéficiaires du RSA, j'avoue n'en avoir jamais rencontré. Il y en a mais très peu.

Et si cette loi passe, quelle sera la suite ?

Des types comme moi devront probablement faire sauter une partie des tafs alimentaires pour assurer ces 5 heures, ben oui car on n'aura certainement pas le choix de notre disponibilité quand on aura l'ordre de les faire ! Ce serait ingérable si tous le monde demandait un aménagement, donc irréalisable : "tu vas bosser, feignasse, où on te coupe tout !" "mais monsieur, je bosse, et dur !", "Boucle là, va enfiler ton bleu, plutôt".

Autre chose, si les collectivité territoriales ont le choix entre cette main d'oeuvre et des fonctionnaires qu'il faut payer (pour l'instant aucune boite privée n'en bénéficierait), qui croyez vous qu'elles choisiront, alors que tous les crédits diminuent ? Donc au contraire et au bout de la logique , cette loi devrait augmenter le chômage...

Bref, bonne idée que de mettre la pression sur les plus pauvres sous le pretexte que certains abusent, ça va bien résoudre la crise...

Mais les assistés, ne sont-ils pas tous ces banquiers, qui demandent 300 milliards et qui les obtiennent ?

Excusez le manque de précision sur ce dessin, fait sous le coup de la colère !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Galien 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte