Magazine Bien-être

Histoire inspirante : alors carotte, oeuf ou grain de café ?

Publié le 10 mai 2011 par Revelessencedesoi
Une jeune femme visite sa mère
et lui parle de la crise. Elle
manque d'argent, voit tout aller
mal et panique. Elle ne sait pas
comment elle va s'en sortir et
elle envisage d'abandonner.
Elle est tellement fatiguée de 392493034_bdd334dfb8.jpg
se battre continuellement. Elle a
l'impression que lorsqu'un
problème est résolu, un nouveau
se présente.
Sa mère l'amène à la cuisine.
Elle remplit 3 casseroles d'eau
et les place le feu. L'eau se met
à bouillir rapidement.
Dans la première casserole, la
mère ajoute des carottes. Elle met
des oeufs dans la deuxième casserole,
et dans la troisième, elle met
des grains de café moulu. Elle
laisse reposer et bouillir, sans
dire un mot.
Au bout de 20 minutes, elle
éteint le feu. Elle égoutte les
carottes et les place dans un
bol. Elle sort les oeufs et les
met dans un bol. Finalement, elle
vide le café dans un bol. Se
tournant vers sa fille, elle
demande :
"Dis-moi ce que tu vois?"
"Des carottes, des oeufs et du
café", répond la fille.
Sa mère lui demande de se
rapprocher des carottes. La fille
se rapproche et note que les
carottes sont molles. La mère lui
demande ensuite de prendre un oeuf
et de briser la coquille, ce que
fait la fille. Cette dernière
observe alors que l'oeuf est dur.
Finalement, la mère demande à
sa fille de goûter au café. La
fille sourit en goûtant à l'arôme
riche du café. La fille lui
demande ensuite : "Qu'est-ce que
tu veux me faire comprendre,
maman?"
Sa mère lui explique que chacun
de ces objets a fait face à la
même adversité : de l'eau
bouillante. Chacun a réagi
différemment.
Les carottes sont arrivées
fortes et dures. Cependant, après
avoir été soumises à l'eau
bouillante, elles se sont
ramollies et sont devenues
faibles.
Les oeufs étaient fragiles. Leur
coquille mince protégeait leur
liquide intérieur, mais après
avoir passé du temps dans l'eau
bouillante, ils sont devenus plus
durs à l'intérieur.
Les grains de café moulu
étaient uniques, quant à eux.
Après avoir été soumis à l'eau
bouillante, ils ont changé
l'eau..
"Lequel es-tu?", demande la
mère à sa fille. "Quand
l'adversité frappe à ta porte,
comment réagis-tu? Es-tu une
carotte, un oeuf ou un grain de
café?"
Posez-vous vous-même la
question, Elisabeth :
Lequel suis-je?
Suis-je la carotte qui semble
forte, mais qui devient molle et
perd de sa force devant la
douleur et l'adversité?
Suis-je un oeuf qui débute avec
un coeur malléable mais qui change
quand la situation se réchauffe?
Ai-je un esprit fluide, mais
après un décès, une rupture, une
difficulté financière ou un autre
défi, suis-je devenu plus dur et
fermé? Est-ce que ma coquille
semble la même, mais du côté
intérieur, suis-je amer et dur
avec un esprit rigide et un coeur
de pierre?
Ou suis-je un grain de café? Le
grain, en fait, change l'eau
chaude, la circonstance qui amène
la douleur. Lorsque l'eau devient
chaude, il relâche sa fragrance
et sa saveur.
Si vous êtes comme le grain de
café, quand les choses semblent
être les pires, vous devenez
meilleur et vous changez la
situation autour de vous.
Quand les temps semblent les
plus sombres et que les
difficultés sont les plus
grandes, est-ce que vous vous
élevez à un autre niveau? Comment
gérez-vous l'adversité?
Êtes-vous une carotte, un oeuf
ou un grain de café?
.....................
En ce qui me concerne, j'ai d'abord tenté d'être un oeuf, mais ce n'était pas dans mon tempérement et notre coquille (carapace, mental, égo) devient si forte qu'elle nous enferme, en particulier notre coeur, notre essence, notre vraie nature, mère de la sensibilité, communication et créativité. Elle nous coupe ainsi de nos ressources profondes que l'on pourrait mobiliser pour grandir vraiment et vaincre la difficulté. Quand on est un oeuf, l'idée est de ne plus souffrir, pas de résoudre le problème.

  
Puis, j'ai sombré et me suis décomposée en bouillie de carottes, acceptant ainsi que la souffrance puisse se transformer petit à petit en soufre-essence. C'est un moment incontournable qu'il faut accepter de traverser avec courage.

  
Enfin, j'ai fini par comprendre au bout de 2 ans progressivement sur un chemin de recherche, que nous pouvons modifier les évènements en les teintant de notre essence unique, mais pour cela il faut en passer par poser notre égo, comprendre nos blessures, trouver un sens à l'obstacle et vient la revel essence de soi !!!!! Il faut tirer le bon grain (de café) de l'ivraie comme dit le proverbe et ainsi il est possible de donner du goût à la vie, et de la couleur (donner du sens à la vie par nos cinq sens en éveil justement, goût, couleur, ressenti, écoute de soi et des autres)  notre perception de la  difficulté vient de notre etat d'esprit , l'obstacle n'est là que pour nous révéler .... en oeuf, carottes ou grain de café, nous passons tous par ces différentes étapes ..... l'idée c'est de progresser même à petits pas vers la transformation de nous-même et ainsi de l'eau bouillante,  je crois, posez vous la question ?

Bon cheminement les amis !!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Revelessencedesoi 19725 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte