Magazine Politique

Passage à la case banque pour Hillary

Publié le 07 février 2008 par Leblogpolitique

Un_dollar_us.jpgHillary Clinton a annoncé avoir personnellement emprunté 5 millions auprès de sa banque pour combler le retard qui la sépare d’Obama en terme de levée de fonds. Ce dernier à fini le mois de janvier avec un véritable pactole: 32 millions de dollars en caisse, soit la plus grosse levée de fonds mensuelle de l’histoire électorale américaine, tandis qu’Hillary empochait alors moins de la moitié (environ 13,5 millions). Pour couronner cette avance, l’équipe de campagne d’Obama affirmait au lendemain du super Tuesday avoir reçu via internet 3 millions en dons le jour du Super Tuesday.

Certains ont laissé entendre que l’empressement de la candidate à proposer à son adversaire des débats télévisés (elle a dit attendre avec impatience les futurs débats avec Obama dans son discours de soirée électorale) était aussi un moyen de pallier ce désavandage pour profiter de plus de temps d’antenne gratuit alors que les frais de campagnes publicitaires à venir, en particulier dans le Texas et l’Ohio (qui votent le 4 mars et cumulent 389  délégués) s’annoncent coûteux. Conscient de son avantage, Obama a décliné l’offre, suggérant que les 18 rencontres télévisées précédentes étaient déjà un record et qu’un unique débat ferait l’affaire avant le 4 mars.

La question des débats et des levées de fonds respectives des candidats semble donc bien liée, et même si  l’on peut regretter qu’Obama use d’un prétexte peu convainquant pour expliquer son refus (”passer plus de temps avec les électeurs”), il est vrai que leurs deux dernières confrontations -trop agressive en Caroline du Sud, trop conscensuelle en Californie- n’ont guère permis aux démocrates de départager les deux candidats.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leblogpolitique 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines