Magazine Focus Emploi

Accompagnement et handicap : une rupture budgétaire dénoncée

Publié le 11 mai 2011 par Rozennlefeuvre @aladom

Accompagnement et handicap : une rupture budgétaire dénoncéeReprésentant près de 500 associations parmi les plus actives dans le secteur du handicap, la "Conférence des gestionnaires" dénonce la politique budgétaire adoptée en la matière par le gouvernement. Depuis 2010, un gel du budget est ainsi constaté.

Un budget annuel de 12,5 milliards d'euros

L'accompagnement et l'aide aux personnes handicapées coûte cher, c'est un fait. Néanmoins, face à une recrudescence des besoins et demandes, le budget annuel versé pour la majorité par les instances publics se doit également d'évoluer dans ce sens.

Estimé actuellement à 12,5 milliards d'euros par an, ce budget est largement contesté par les associations et établissements d'aides aux personnes en situation de handicap. Pour la Conférence des gestionnaires, regroupant la plupart de ces acteurs, la politique de budgétisation telle qu'elle a été exercé en 2010 par les pouvoirs publics est loin d'être suffisante. Plus encore, une "restriction budgétaire" est avancée.

Ainsi pour Philippe Calmette, directeur de la fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées (FEGAPEI), membre de la " conférence", "2010 a été pour nous une année de rupture puisque les rythmes de progression de notre secteur d'activité, qui étaient de l'ordre de 10% à la fin des années 90 et de 3 à 5% ces dernières années sont proches de zéro alors que les demandes et les besoins des personnes handicapées sont en augmentation".

Une politique budgétaire inadaptée

Dans les faits, la Conférence des gestionnaires dénonce trois "actions" :

  • la non libération de crédits pourtant votés par le Parlement ;
  • l'adoption d'un budget rectificatif 2011 réduisant considérablement les dépenses accordées à la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) au titre de l'accompagnement des personnes âgées et des personne handicapées  ;
  • un discours public voulu "rassurant", en total "décalage" avec les faits réels.

Une aide et un soutien complets et variés pour les handicapés

Créé le 20 mai 2010, la Conférence des gestionnaires regroupe près de 800 établissements et 500 associations spécialisés dans l'accompagnement du handicap. Tous membres du conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).

Parmi ces acteurs on retrouve, entre autre, l'association des paralysés de France (APF), l'union nationale de l'aide ,des soins et des services à domiciles (UNA), la FEGAPEI, ou encore l'association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (L'ADAPT).

L'objectif principal de ce regroupement est d'apporter un socle de référence, multidisciplinaire et complet, interagissant entre les personnes handicapées, l'opinion publique, les instances publiques et les réseaux déjà existants.Le tout dans l'esprit de la loi handicap de 2005.

À titre d'exemple, la Conférence des gestionnaires collabore étroitement avec les agences régionales de santé (ARS) à développer une "approche transversale des parcours de soins et d'accompagnement sanitaire et médico-social, dans le respect des principes et orientations formulées notamment dans la loi du 2 janvier 2002".

Le mercredi 8 juin 2011 se tiendra la deuxième conférence nationale du handicap. Un événement très attendu par le monde médico-social oeuvrant pour le handicap.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte