Magazine Politique

Maintenant, on connait M. Belkacemi... (triste football)

Publié le 05 mai 2011 par Falconhill
Maintenant, on connait M. Belkacemi... (triste football)Andy Warhol avait dit que tout le monde aurait droit à son quart d’heure de gloire… Depuis hier, Mohamed Belkacemi est une personne connue
Cet homme est responsable à la FFF, cette divine maison où le chef n’est ni au courant ni responsable de rien (mais c’est le chef), du « football de quartier ». Je ne savais pas que ça existait, j’habite dans un village. Je me demande d’ailleurs s’il y a à la FFF un responsable des « football de villages », celui qui se joue en faisant les buts entre deux chênes, sur un terrain en pente… Et je me demande si le responsable du football de village enregistre les conversations qu’il a avec ses petits camarades, pour aller les donner à un site qui veut exister et « faire le buzz »… Mais je m’égare.
Revenons à Mohammed Belkacemi. Je ne connaissais pas cet homme, qui est par ailleurs chevalier national de l’ordre du mérite depuis Octobre dernier. Il sera peut être le responsable de la démission de Laurent Blanc. Félicitation à lui : il est connu maintenant, et aura son nom dans le livre d’histoire du football…
Je trouve la démarche de Mohamed Belkacemi déplorable et méprisable. Je ne connais pas l’homme, je ne le jugerai donc pas. Mais cette méthode, qui consiste à enregistrer des conversations privées, c’est magnifique ! Je sais que sur cette affaire de pseudo-racisme, le Godwin ne fait pas peur à beaucoup de monde, mais je n’ai pas envie de comparer le procédé employé… Je le trouve juste abject, puant, nauséabond. Et dangereux.
Je dis « conversation privée ». Vous pourrez me répondre « non, c’est une conversation de travail », mais c’est pareil. Je me pose la question : doit-on mettre des micros partout, dans chaque salle de réunion ? Et puis tiens, dans un bistro aussi, on pourrait en mettre, puisque c’est un lieu normalement « public ».
Cette logique me fait froid dans le dos. Pour ma part plus que la position prise par Laurent Blanc (qui n’est pas raciste). Elle me fait froid dans le dos parce qu’elle interdit simplement la discussion, et le droit de dire des conneries. Parce que les moralisateurs ont beau dos : sont ils irréprochables ? N’y a-t-il pas de grosses fèves qui sont dit au bar de la section du Parti Socialiste de je ne sais où ? N’y a-t-il pas de paroles qui peuvent être insupportables pour certains qui sont tenus à la machine à café ou dans une réunion officielle chez Médiapart, ou un autre groupe qui donne des leçons ? Doit on tout enregistrer, pour ensuite tout juger, cribler, condamner ?
Je crains que si tel est le cas, des scandales il y en ait à foison. Et je crains aussi que la société soit davantage insupportable à vivre. Mais si cela permet à l’enregistreur de devenir aussi célèbre que Mohamed Belkacemi, peut être que…
Maintenant, on connait M. Belkacemi... (triste football)Ensuite la motivation de cet homme. Il voulait dénoncer des « propos tendancieux ». Un petit Zorro des temps modernes, avec l’enregistreur à la 007 qui va bien… D’autres pensent que les règlements de compte au sein de cette belle maison qu’est la Fédération Française de Foot continuent.
Sur les propos tendancieux, j’ai déjà exprimé ma position : je soutiens totalement Laurent Blanc. Et je partage, pour ma part, les positions de Manuel et de Vallenain, pour ne citer qu’eux.
J’ajouterais quand même que sur le problème des doubles nationalités, France Football rappelle que Laurent Blanc s’est déjà exprimé à de nombreuses reprises sur le sujet, dans des interviews diverses. C’était transparent, et cela n’avait fait aucun vague. FF rappelle également les règles de la FIFA en la matière, et indique que la France est « victime » de plus du tiers de ces changements de nationalité. Ajoutant même que la volonté de certains est que le joueur puisse choisir son pays à défendre quand il le souhaite, y compris après avoir défendu les couleurs d’un autre en sélection A…
C’est aussi pour ça que, pour ma part, je n’ai pas été choqué par les déclarations de Laurent Blanc à ce sujet : il en a déjà parlé, et souvent. Et beaucoup d’acteurs du football se sont émus, déjà depuis un moment, de ce problème là. Qui n’a rien de raciste, n’en déplaise à certains qui voient le racisme de partout.
Car le dernier souci est là. La motivation de Mohamed Belkacemi était de « combattre le racisme », ou ce qu’il considérait comme du racisme. Ou de la discrimination, autre mot à la mode (même si la HALDE n’existe plus tiens…).
Je crois sincèrement que sous prétexte de lutte contre le racisme (prétexte honorable), on le développe davantage, en créant de faux problèmes. Humeur de vache parle de « terrorisme intellectuel des antiracistes », il a totalement raison. Nous sommes en train de marcher sur la tête, et à force de voir le racisme et le fascisme de partout, et nous contribuons à le faire se prospérer et se développer.
A ce sujet de l’antiracisme qui aurait tendance à légitimer tout et n’importe quoi, j’avais parlé ici de ce numéro de téléphone que certains haut-moralisateurs voulaient mettre en place pour institutionnaliser la « délation anonyme citoyenne ». En gros, on appelle anonymement pour dire « un tel est raciste ». Et, limite, on recevait les félicitations de la nation tout entière, qui irait pendre haut et court le gros lourdaud qui aurait tenu un propos inconvenable. Belle société
Non, tout ceci est nauséabond. Tout est nauséabond. Et malheureusement, malgré les probablement beaux sentiments qu’il y a derrière, Mohamed Belkacemi et Médiapart ajoutent du nauséabond à ce nauséabond. Oui, j’ai dis quatre fois nauséabonds (cinq maintenant), mais parce que c’est le sentiment général qui me vient à l’esprit.
Et je crains qu’au final, personne n’y gagne. Ni le football, ni le société, encore moins les luttes contre les discriminations et le racisme…
Et si Laurent Blanc démissionne, alors là…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines