Magazine Cinéma

Scène inédite de la Cité des Ténèbres T. 1 : Alec et Magnus

Par Evenusia @Evenusia

Malec_by_katara_alchemist

source

Cassie Clare, l'auteur de la Cité des Ténèbres, nous avait promis un bonus dès qu'elle atteindrait les 30.000 followers sur Twitter. Ce bonus devait porter sur une scène inédite d'un couple et celui qui a été choisi est le couple Magnus et Alec.

Une très belle scène à lire en intégralité et en VO sur le site officiel de Cassandra Clare : ICI

Je vous en mets un court extrait en français (traduction faite par La Cité des Ténèbres, merci de la créditer si vous postez ailleurs): 

 Il était tellement absorbé dans ses pensées qu'il manqua de rentrer dans la porte. Magnus était appuyé sur son montant et le regardait à travers des yeux mi clos qui s'agrandirent.

"Qu'est-ce qu'il ya?" demanda Alec.
"Jamais embrassé personne?" Dit Magnus."Vraiment jamais?"
"Non, " répondit Alec, en espérant que cela ne le discrédite pas comme rancard potentiel."Jamais un vrai baiser..."
"Viens là." Magnus le saisit par le coude et l'attira contre lui. Pendant un instant Alec fut complètement désorienté par la sensation d'être si près de quelqu'un, du genre de personne dont il voulait être proche depuis si longtemps. Magnus était grand et mince mais pas maigre non plus; Son corps était fort, ses bras légèrement musclés mais puissants; il était un peu plus grand qu'Alec, ce qui n'arrivait que très rarement, et ils allaient si bien ensemble. Les doigts de Magnus glissèrent sous le menton d'Alec, soulevant son visage et ils s’embrassèrent.
Alec entendit un soupir s'échapper de sa propre gorge et leurs bouches se rencontrèrent avec une sorte d'urgence contrôlée. Magnus, pensa Alec abasourdi, savait vraiment comment s'y prendre. Ses lèvres étaient douces, et il entrouvrit celles d'Alec avec un certain talent, explorant sa bouche: Une symphonie de lèvres, dents, langue, chaque mouvement réveillant une terminaison nerveuse qu'Alec ignorait posséder.
Il trouva la taille de Magnus avec ses doigts, toucha la bande de peau nue qu'il avait essayé d'éviter jusque là, et glissa ses mains sous le teeshirt de Magnus. Magnus tressaillit, puis se détendit, ses mains descendant le long des bras d'Alec de sa poitrine à sa taille, trouvant les passants de ceintures de son jean dont il se servit pour l'attirer encore plus près. Sa bouche quitta celle d'Alec pour trouver sa gorge. Alec sentit la chaude pression de ses lèvres sur cette partie de peau si sensible qu'elle semblait directement connectée aux os de ses jambes. Elles étaient sur le point de céder. Juste avant qu'il ne s'effondre sur le sol, Magnus le laissa partir. Ses yeux brillaient autant que sa bouche.
"A présent tu a été embrassé, "dit-Il, en restant derrière lui, devant la porte ouverte. "On se voit vendredi?"
Alec s'éclaircit la gorge. Il était étourdi mais se sentait vivant. Son sang affluant dans ses veines comme une circulation trop rapide, tout paraissait lumineux et très coloré. En franchissant la porte, il se retourna vers Magnus qui le regarda perplexe. Il s'avança vers lui, pour empoigner son tee-shirt et attirer le sorcier contre lui. Magnus trébucha contre lui, et Alec l'embrassa, avec force et rapidité de manière désordonnée et maladroite, mais c'était tout ce qu'il avait. Il pressa Magnus contre lui, sa propre main entre eux, et il sentit le cœur de Magnus dérater dans sa poitrine.
Puis il interrompit ce baiser, et recula.

Vous pouvez lire l'extrait dans son intégralité en français sur le blog de la Cité des Ténèbres : ICI


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines