Magazine France

Témoignage anonyme : j’ai trouvé un nid… d’altoséquanais (très) aisés.

Publié le 12 mai 2011 par Gédécé @lesechogaucho

Témoignage anonyme :  j’ai trouvé un nid… d’altoséquanais (très) aisés.Ou « Comment démontrer le sens du mot Oligarchie en une leçon »…


 Par  G.de.C., statiticien amateur :

 « En tombant par hasard sur une étude basée sur les données 1976-2007 de sécurité sociale, dont j’ai croisé les résultats avec une autre enquête, celle de l’Insee publiée fin avril, j’ai découvert une chose stupéfiante : il y a un nid de riches dans le 92 (Hauts de Seine, habitants : altoséquanais).

Bon, certes, “Il y a une concentration sur Paris” de manière générale. Et La proportion de riches travailleurs” a en revanche chuté en province, passant de 40 % à 20 %” entre 1975 et 2007.

Cependant, un département a, dans le même temps, pris un poids considérable : les Hauts-de-Seine. Le poids de ce département est passé de 10 % à la fin des années 1980 à 30 % en 2007. »

source

 On comprend mieux que tant de braves gens, d’une ambition hors du commun, se disputent les places les plus en vue de ce département où la richesse moyenne dépasse si fortement la moyenne nationale. L’argent n’y est en effet pas véritablement un problème… On peut donc plus facilement qu’ailleurs  faire plaisir à ses administrés…

 Les Hauts-de-Seine sont liés intimement à de nombreuses figures politiques françaises majeures, dont :

 et je garde le meilleur pour la faim :

 

Témoignage anonyme :  j’ai trouvé un nid… d’altoséquanais (très) aisés.

Jean Sarkozy, président d’EPAD honoraire en raison de ses non-services rendus, héros de l’affaire #jeansarkozypartout et, pour de vrai, conseiller général des Hauts-de-Seine pour le canton de Neuilly-sur-Seine-Sud et vice-président du conseil général depuis le 31 mars 2011. Son parrain est… Brice Hortefeux.

 Que du beau monde, vous-dis-je…

 Moralité : Gauchistes et autres poltiquement incorrects de tous poils, si vous voulez faire une nouvelle révolution, n’allez donc pas à la Bastille, mais à Nanterre ! Ya des billets de 500 euros en pagaille à y brûler…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte