Magazine Afrique

Prière d'un Gros bras à Dieu

Par Yoyolajolie
Comme la tension est redescendue dans ma zone deux jours là, je me suis dit que j'allais faire un tour en ville pour prendre le pouls. Je m'arrête chez Pako, aux 2 Plateaux, pour acheter du pain et des viennoiseries. En montant les escaliers, je vois un loubard assis là, qui parle tout seul.
Loin de son environnement naturel, des gbakas[1] et du bruit, j'ai compris qu'il était touché[2].Puis je tends l'oreille et je comprends que le kôrô[3] est en grande séance de prière!
"Hé mon vié-père !Yé suis pas pissant dans les tabataba de molièreMais o-odu là, yè té kouman la véritéA l’heure là, po-ition que moi yé suis là, c’est trop tenduC’est gâté sur nous au paysGbangban est tropTous nos mangements, nos mouvements et nos cherchements ont frayaGbêlêya nous daba mal même !Ya des ghettos on peu plus djôrô là-bas dêh !Si tu vois mando d’Abobo là, ça fait firèèrTout est gnagamiLes tiklipomans ki ont gbayé-gbayé et puis on a voté là sont devenu soyéTous les euh-euh, les jédéjambes, les panels et défilement ne sont pas allé à kelképartLes mogos là, faut leur dire d’arrêter leurs sciences en bizar làTous ceux qui ont pris les baho et les gbomgbos ou les zagazagasPour se sogo sogo et se dja làIls n’ont qu’à quitter dans caCé ké nous on vé là non kè hein? C'est rester popodipo au paysCôd'ivoire là est trop enjaillantParce que gbê est mieux que drahComme tu es le vié père des viés pèresEh dja ma vieille ! faut nous gérerTu sais ke yé suis en drah de toiPardon, faut trouver un wé, gbangban va finirCe qui est sûr, y’a foye, on est au ko-hiC’est ton péti ki té parleAmen !"
Celui qui comprend, c'est ça! 

[1]  Gbaka : mini-car[2]  Etre touché : émotionnellement atteint[3]  Kôrô : grand-frère

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yoyolajolie 418 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte