Magazine Info Locale

Lettre ouverte au Premier Secrétaire du Parti Socialiste.

Publié le 17 mai 2011 par Maurice Puault

 

Père François

Lundi 16 mai 2011

Lettre ouverte au Premier Secrétaire du Parti Socialiste.

Madame,

Je suppose que vous avez à vous occuper de problèmes plus urgents que celui que je vais vous exposer.

Ce dernier n’en revêt pas moins, au regard des électeurs de base que nous sommes, une importance certaine.

Il s’agit de Mme Elizabeth Guigou.

Le Parti Socialiste l’avait désignée en 2002 pour succéder à Véronique Néiertz dans notre circonscription, la neuvième du 93.

Nous avions, à l’époque, accueilli son « parachutage » avec des sentiments divers.

Le temps a passé et Mme Guigou a su se faire accepter dans notre milieu dur et difficile, au point que, au scrutin suivant, en 2007, elle a été réélue avec plus de 60% des voix.

Elle devrait normalement se représenter à nos suffrages l’an prochain, certaine d’être réélue, mais voilà que notre circonscription semble tenter un de vos proches, j’ai nommé Claude Bartolone, déjà député du 93, mais dont la circonscription (la sixième) est menacée par le nouveau découpage. (Il pourrait alors courir le risque de se retrouver sans mandat si le conseil général (dont il est président et par lequel il a fait salarier son épouse, ce qui est un peu limite) est supprimé.

Il semble dès lors que, avec des complicités locales à Romainville (que je pourrais vous détailler, mais ce serait trop long) M. Bartolone ait entrepris de se couler dans la place de Mme Guigou en lui faisant proposer un poste de député des français à l’étranger

Vos militants locaux conservent un silence prudent devant un conflit qui les dépasse et dans lequel ils n’ont pas encore exactement compris où se trouve leur intérêt. 1)

Elizabeth Guigou, elle, a fait savoir haut et fort, dans la presse et sur son blog, qu’elle entendait demeurer notre députée et qu’elle ne quitterait le 93 que contrainte et forcée.

Elle a fait valoir à juste titre qu’il n’appartenait pas à M. Bartolone mais au bureau national du PS de désigner les candidats aux législatives.

En attendant, elle a pratiquement disparu de la scène locale, physiquement et en photo, cependant qu’il ne s’inaugure pas la moindre ruine à Romainville sans que M. Bartolone trône au premier rang 2), ce qui prouve à l’évidence qu’il n’a pas renoncé à ses projets.

Ma lettre a pour simple but de vous faire savoir que nous soutenons totalement la position d’Elizabeth Guigou dans cette affaire, de la même façon que nous nous opposons à la venue de M. Bartolone, dont nous considérons la conduite comme scandaleuse.

Faisant appel à votre sens de la justice, nous espérons que vous voudrez bien prendre notre démarche en considération et lui donner une suite favorable.

Dans cet espoir, je vous prie de croire, Madame le Premier Secrétaire, à l’expression de mes sentiments distingués.

François Le Cornec

PS : Cette lettre n’aura, pour le moment, qu’une diffusion strictement locale.

Je me réserve cependant la possibilité de lui donner, en fonction de l’évolution de la situation, une plus large publicité. 3)

- - - - - -

Commentaires de Maurice



1) Ils ont très bien compris avec la désignation du candidat à Noisy-le-Sec ! C'est le bureau national qui a décidé, pas celui de Noisy-le-Sec.

2) N'oublie pas not'bon maire qui l'accompagne ainsi que le compagnon de celle-ci.

3) Pourquoi attendre ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine