Magazine Rugby

Fédérale 2 : Niort s’oragnise pour la saison 2011/2012

Publié le 17 mai 2011 par Guilloubo

Malgré la descente en Fédérale 2, le club de rugby niortais recrute un nouvel entraineur

Fédérale 2 : Niort s’oragnise pour la saison 2011/2012
Avec son physique et sa faconde à la Lino Ventura, Rémi Lescalmel, oncle d'Anthony Lescalmel, joueur au Stade, n'est pas passé inaperçu hier soir dans la cour du stade Espinassou. Normal, car il vient de prendre la direction sportive de l'équipe 1, en remplacement de Sébastien Peyrot, qui lui va devenir coordinateur garant de la qualité de jeu de toutes les équipes de Niort à partir des cadets.

'' Il y a des moyens pour construire ici ''

« Aux côtés de Jean-Marie Bidabe comme conseiller technique, explique le président Bernard Aroldi, Rémi Lescalmel aura les pleins pouvoirs sur le sportif, en se choisissant un responsable des lignes arrières. Il a de la méthode, de la disponibilité, c'est lui le nouveau patron pour une formation qui aura le simple maintien en F2 comme objectif l'année prochaine. »
A priori, ce Rochelais de 48 ans, qui gère un bar-tabac-journaux en Charente-Maritime était en concurrence serrée avec Christian « Kiki » Larrue, entraîneur de Surgères, mais ex-grand ancien du Stade niortais qu'il a déjà entraîné.
Le comité directeur a finalement penché pour un homme de l'extérieur, dont le fleuron de la carte de visite est sa responsabilité à la tête des espoirs de La Rochelle (9 ans). Il a joué plus de dix ans en équipe première dans le club de la préfecture de Charente-Maritime, puis entraîné cinq ans à Royan qu'il a fait monter en F2. Il a suivi aussi un stage de trois mois en Nouvelle-Zélande, avant donc d'être rappelé par La Rochelle pour s'occuper de l'avenir du club.
Ce Maritime bon teint estime : « Il y a vraiment quelque chose de bien à faire ici. Il faut construire, plutôt que reconstruire, car tout n'est pas détruit. J'ai fait une année blanche, la relation avec les joueurs me manquait vraiment. Je vais mettre toute mon énergie au service des joueurs (avec lesquels il s'est déjà entretenu hier soir), j'espère que l'on va prendre plein de plaisir ensemble. Mon tiercé gagnant, c'est 1. le sérieux, 2. le compétitif, et 3. le festif. Le 3 seulement lorsque l'on a atteint les deux premiers niveaux. » Vaste mais appétissant programme.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guilloubo 323 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines