Magazine Banque

Econo-lique

Publié le 17 mai 2011 par Dedu

EurosAlors que Nicolas Sarkozy a commencé la distribution d’oboles à laquelle tous les présidents en campagne de réélection nous ont habituée, Philippe Askenazy, dans son éditorial du Monde Economie daté du 17 mai, nous rappelle un fait troublant : les seules fois où le déficit de la France a dépassé les 5% de PIB, Nicolas Sarkozy était aux commandes !

En effet, ce phénomène ne s'est produit qu'en 1993, 1994, 1995 (Nicolas Sarkozy était alors Ministre du budget), en 2009 et 2010 (il est alors Président de la République). Cela peut sembler surprenant par rapport à son attachement à une certaine rigueur budgétaire ... portée notamment sur les dépenses de l'Etat. On peut ainsi se rappeler les engagements pris par le président en campagne relatifs au "train de vie" de l'Etat, qui n'ont pas fait long feu ! Le sujet est ressorti plus récemment sur la taille des cabinets ministériels (mais on a oublié les collaborateurs présidentiels).
Cette démarche n'est pas pour autant dénuée de considérations idéologiques : beaucoup constatent les "largesses" accordées au plus riches, elles accroissent le déficit, et justifient la réduction de l'action de l'Etat (pour réduire ces mêmes déficits !). Comme le souligne Philippe Askenazy, la stratégie de campagne engagée par le Président de la République, candidat à sa succession, est bonne pour lui et au pire ne fera qu'un seul perdant : la France ! En effet, s'il perd les élections, ce sera à son successeur de gérer les difficultés budgétaires (et il sera à l'aise dans le rôle d'opposition) ; à contrario, s'il gagne, il aura toutes les bonnes raisons de poursuivre sa stratégie "d'assainissement" des comptes publics.

Au final, quels que soient les résultats, les français se réveilleront avec une véritable gueule de bois à l'issue de la présidentielle de 2012.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedu 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte