Magazine Environnement

[Europe & Lobbies banksters pharmafieux] n registre commun des lobbyistes pour garantir plus de transparence du processus de décision « Sandrine Bélier

Publié le 17 mai 2011 par Yes

[Europe & Lobbies banksters pharmafieux] n registre commun des lobbyistes pour garantir plus de transparence du processus de décision « Sandrine BélierAu Parlement européen, nous venons d’adopter une proposition concernant un nouveau registre de transparence commun des lobbyistes et autres groupes d’intérêts. Cette proposition consiste à fusioner les registres existants du Parlement et de la Commission et à demander aux députés d’énumérer leurs contacts avec les lobbyistes.

L’adoption d’un Registre des groupes d’intérêts, commun à la Commission et au Parlement, constitue un pas important vers plus de transparence pour la démocratie européenne, même si une fois encore nous aurions pu aller plus loin. Ce registre s’inscrit également dans le débat plus large qu’il nous appartient de mener sur la confiance vis-vis des institutions, notamment avec l’adoption à venir d’un code de bonne conduite des Membres. Néanmoins, aujourd’hui, je regrette en particulier que, d’une part, ce registre repose encore sur la bonne volonté des parties prenantes et n’ait pas été rendu obligatoire et, d’autre part, que le Conseil, qui fait pourtant lui aussi l’objet d’un puissant lobbying, n’ait pas répondu à l’appel.

Ma collègue, Isabelle Durant, vice présidente du PE et membre du groupe de travail du Bureau du PE sur les lobbyistes a quant elle souligné que: « Entendre le point de vue des acteurs quand le législateur européen prépare et adopte un texte de loi est utile. Mais pour objectiver ces influences, une inscription obligatoire de tous les lobbyistes dans un registre commun aux différentes institutions est indispensable. Le texte qui vient d’être adopté est un premier pas intéressant pour l’identification des différents types de lobbyistes et les montants qu’ils consacrent pour tenter d’orienter les décisions à prendre. Il devra encore évoluer, le Conseil devrait également participer au registre commun, devenir obligatoire et pouvoir être utilisé comme un instrument dynamique pour la transparence du processus de décision. C’est bénéfique pour la démocratie européenne. »

Un registre commun des lobbyistes pour garantir plus de transparence du processus de décision « Sandrine Bélier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yes 3349 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte