Magazine Santé

CANCERS : “Je suis une personne, pas un cancer” – Ministère de la Santé et Institut National du Cancer (InCa)

Publié le 17 mai 2011 par Santelog @santelog

CANCERS : “Je suis une personne, pas un cancer” – Ministère de la Santé et Institut National du Cancer (InCa)Lutter contre le décalage entre la représentation persistante d'une maladie incurable et la réalité actuelle, inscrite dans une dynamique de progrès. C'est l'objectif du Ministère de la Santé et de l'Institut National du Cancer (InCa) qui s'attaquent aux représentations fatalistes de la maladie avec cette nouvelle campagne de sensibilisation. Notre regard sur la maladie doit évoluer, tout autant que la recherche et les personnes touchées devraient aujourd'hui être considérées comme “2 millions de héros ordinaires”. Une campagne qui explique aussi que les progrès accomplis ces dernières décennies sont bien réels et que de plus en plus de cancers sont guéris ou vécus comme des maladies chroniques.


CANCERS : “Je suis une personne, pas un cancer” – Ministère de la Santé et Institut National du Cancer (InCa)
Car si les évolutions de prise en charge, de traitement et de suivi sont réelles, la perception du cancer reste dominée par des représentations qui l'inscrivent dans le registre de la fatalité, de la souffrance et de la mort. Ces représentations sombres ont des conséquences fraves sur la vie des personnes touchées (malaise, voire prise de distance de l'entourage, difficultés de réinsertion professionnelle…), qui s'ajoutent aux difficultés liées à la maladie elle-même.


Alors que les taux de survie augmentent, que de plus en plus de personnes vivent et vivront après un diagnostic de cancer, il apparaît plus que jamais essentiel de créer les conditions d'une meilleure insertion sociale des personnes touchées. Il s'agit donc de favoriser un regard social moins distant, moins fataliste sur les cancers et sur les personnes et de provoquer une prise de conscience sur les progrès accomplis.


« Je suis une personne, pas un cancer », rappelle que chacun d'entre eux appelle les autres à ne pas le réduire à sa maladie et à le considérer comme une personne avant tout. Si les personnes touchées par un cancer voient souvent leur entourage changer de comportement vis-à-vis d'eux, devenir mal à l'aise, gênés et parfois les éviter, pourtant grâce aux progrès thérapeutiques, le quotidien des personnes atteintes de cancer s'améliore peu à peu, et le regard de la société doit suivre…


Une campagne d'affichage, télévisée et qui donne rendez-vous aux malades et ex-malades d'apporter leurs témoignages.


Source: Ministère de la santé et InCa- www.facebook.com/Mobilisons.nous


CANCERS : “Je suis une personne, pas un cancer” – Ministère de la Santé et Institut National du Cancer (InCa)
Accéder à l'Espace Cancéro


Lire aussi: PLAN CANCER II : 400 millions d'euros pour LES SOINS, pendant et après le cancer -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 69803 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine