Magazine Société

Présomption d’innocence

Publié le 17 mai 2011 par Christophefaurie
La présomption d’innocence de DSK est une bonne nouvelle. Jusqu’ici je m’inquiétais de ce que le cas particulier servait à torpiller le principe général.
Et la réforme des comportements fut si radical que les causes chères au cœur de nos élites ont été étouffées tout net : le sort de la plaignante n’a pas suscité une grande compassion. (Un peu comme dans l’affaire Polanski. D’ailleurs cette affaire aurait été évoquée pour refuser à DSK une liberté sous caution - d’un million de $... qui paie ? et quid des honoraires de son avocat star ?…)
Si DSK est coupable, cela pose quelques questions :
  • N’est-ce pas un cas particulier qui pourrait mettre en cause la protection par les journalistes de la vie privée des hommes politiques ? Si les faits avaient été connus plus tôt, DSK aurait peut-être pu se faire soigner, ce qui aurait été bénéfique pour la société.
  • La présomption d’innocence est-elle la même pour tous ?
  • Et si nos journalistes, loin d’être d’une moralité sourcilleuse, protégeaient une classe de la population ?

Compléments :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine