Magazine

Aimi Kobayashi plays Beethoven's variations

Publié le 17 mai 2011 par Powwow

Encore la petite Aimi. Je suis sûr que dans le ventre de sa mère, elle était déjà émouvante et prodigieuse. Moi pas. J'étais un enfant con. Je foutais mes doigts dans les prises de courant t'as qu'à voir. Y a pas de justice.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Powwow 101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte