Magazine Culture

Cannes 2011: Bébel (Jean-Paul Belmondo)

Publié le 18 mai 2011 par Abelcarballinho @FrancofoliesFLE

bebelpalme.jpg
Une Palme saluant l’ensemble de sa carrière et une photo de famille, ici avec son fils Paul et sa compagne Barbara Gandolfi : le grand bonheur pour Jean-Paul Belmondo. À bientôt 78 ans, l’acteur n’était venu que deux fois à Cannes pour défendre les films Moderato Cantabile, de Peter Brook, et Stavisky, d’Alain Resnais.
bebel0.jpg
 

Hier, il était l’homme le plus attendu de la soirée. Avec la projection d’Itinéraire..., le documentaire hommage de Vincent Perrot, Jean-Paul Belmondo (ici avec sa compagne Barbara Gandolfi) a signé son grand retour. Total respect, même pour les photographes qui ont lâché leurs objectifs pour l’applaudir.

Une Palme d’Or pour Jean-Paul Belmondo
Jean-Paul Belmondo © AFP

Le Festival de Cannes a rendu hier soir hommage à Jean-Paul Belmondo en lui consacrant une soirée spéciale et en lui remettant une Palme d’or. La projection d’un documentaire, un dîner et une fête ont animé cette soirée pour célébrer l’acteur.


"Je suis très ému par cette Palme d’Or qui me va droit au cœur". Jean-Paul Belmondo, entouré sur scène de ses amis parmi lesquels  ses "potes du Conservatoire" Jean Rochefort, Pierre Vernier et Jean-Pierre Marielle, s’est  longuement fait acclamer par les spectateurs et les cinéastes présents, hier soir salle Debussy. "Je remercie tous ceux qui sont ici, ceux que je connais et ceux que je ne connais pas. Un grand merci du fond du cœur".
Plus tôt dans la journée, "les photographes internationaux ont posé leurs appareils pour l’applaudir lors de la montée des marches" a rappelé Thierry Frémaux qui a expliqué : "Cela faisait plusieurs années que l’on essayait de le convaincre d’accepter cet hommage".


Quelque que soit le genre dans lequel il a tourné, l’acteur, césarisé en 1989 pour sa prestation dans Itinéraire d’un enfant gâté de Claude Lelouch, a travaillé avec les plus grands cinéastes. "Il a une histoire déjà longue avec le Festival", avec 6 films en Compétition dans lesquels il joua. Sa carrière au cinéma et au théâtre a été retracée dans le documentaire projeté hier soir et qui lui était dédié, Belmondo, itinéraire… de Vincent Perrot et Jeff Domenech.
Aujourd’hui, l’hommage se poursuit avec les projections de Stavisky d’Alain Resnais à Cannes Classics et du Magnifique de Philippe de Broca au Cinéma de la Plage.(SITE DU FESTIVAL)


Apparition émouvante de Belmondo à Cannes por BFMTV

 

A bientôt 78 ans, Jean-Paul Belmondo sera ce soir sur le tapis rouge du Festival de Cannes afin de recevoir un hommage pour l'ensemble de sa carrière. Un véritable évènement sur la Croisette, tant l'acteur se fait rare (il a tourné un seul film ces dernières années, UN HOMME ET SON CHIEN de Francis Huster) bien qu'il soit resté très populaire auprès du public. La dernière fois que l'acteur a foulé les marches pour présenter un film, c’était il y a plus de …35 ans, sous les sifflets, pour STAVISKY. En tout, il ne s’y sera d’ailleurs rendu que trois fois, en 50 ans de carrière.Belmondo, 78 ans, n'était pas revenu à Cannes depuis l'hommage en 2001 à Gérard Oury, deux mois avant d'être victime d'un accident cérébral dans sa maison de vacances, en Corse, enclenchant une longue convalescence.

La célébration de ce soir, à l’instar de «l’animal» du cinéma français "ne sera pas un hommage solennel, mais une véritable fête», a prévenu Thierry Frémaux. De nombreux proches et amis de carrière devraient ainsi venir rejoindre Belmondo à l'occasion de la présentation du premier documentaire sur sa vie et pour cet hommage exceptionnel : Jean Rochefort, Pierre Vernier et Jean-Pierre Marielle, mais aussi Nicole Calfan, Guy Bedos, Richard Anconina, Claudia Cardinale, Georges Lautner, Charles Gérard, Claude Pinoteau, Jean-Paul Rappeneau, Costa Gavras, Claude Lelouch, Danièle Thompson et le cascadeur Rémy Julienne.

Intitulé BELMONDO ITINERAIRE, le film, réalisé par deux proches, Jeff Domenech et l’animateur Vincent Perrot, fait intervenir une pléiade de personnalités. Alain Delon bien-sûr, Claude Lelouch évidemment, mais aussi la nouvelle génération d’acteurs inspirée par « l’As des as », comme Vincent Cassel, Jean Dujardin, Albert Dupontel, Gilles Lellouche, ou encore Vanessa Paradis et Sophie Marceau.

sources: LeFigaroMadame /


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abelcarballinho 11989 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines