Magazine

Le pacte.

Publié le 23 mai 2011 par Alexcessif
Le pacte."Un jour, les Fils de Dieu etSatanse présentent à la cour divine. Satan, pour lequel il ne peut y avoir d'amour humain désintéressé, demande de pouvoir mettre Job,l'homme le plus intègre, à l'épreuve. Dieu accepte, lui donnant la première fois tout loisir de toucher à ses biens, mais pas à sa personne ; trois serviteurs viennent alors annoncer à Job une catastrophe qui a détruit ses biens en gros et menu bétail, et dont ils sont les seuls survivants. Un autre lui annonce la mort de ses enfants. Job se lève,déchire ses vêtements, et tombe à terre disant "Nu je suis sorti du ventre de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. Le Seigneur a donné, le Seigneur a repris, loué soit le Nom du Seigneur"Job ne se rebellant pas contre la providence divine, Satan sollicite la permission d'affliger sa personne, ce que Dieu lui concède à condition de ne pas toucher à sa vie. Satan frappe Job d'une bonne chtouille et Job prend un tesson pour se gratter et s'assoit sur la cendre."
Le pacte. Un bar quelque part dans l'ailleurs au temps du peut-être mais certainement pas du maintenant. "Le taulier: - qu'est ce que je vous sert? Dieu: un Pepsi! Satan: un Coca!" Le diable s'habille en Prada, roule en Béhème et tourne au Coke. Dieu serai plutôt Pepsi et Peugeot et se fringue chez Kiabi. "Des emmerdeurs" se dit le taulier sur le point de fermer son rade: - chais pas  d'où vous débarquer sapés comme des clodos mais sur terre c'est Coca ou Pepsi pas les deux! Ici c'est Coca!
Dieu:- regardez-donc dans votre cave mon brave.
Le taulier trouve dans sa cave, effectivement, les deux pétillants antagonistes: C'est un miracle!s'écrit-il. Le pacte. Satan (à Dieu): c'est bon, tu vas me lâcher avec ta provoc! Le taulier aux deux zèbres:- zètes qui exactement? Dieu présentant son alter ego: Lucifer, Belzébuth, Satan! Satan à son tour désignant dieu: Jean Claude Dieu. Deux branques se dit le taulier, puis jouant le jeu: - -ça tombe bien j'ai deux ou trois trucs à vous demander.
Satan:- si c'est le prochain tirage du loto, tu peux te brosser!
le taulier: m'parle pas toi!
Dieu, calmant le jeu: Je t'écoute mon fils.
Le taulier:- justement je voulais vous causer de vot' fiston, l'enclouté. Zavez été un peu dur non?
Dieu: - pas du tout il était dans un trip SM j'ai laissé faire: on prend son pied comme on veux. Le libre arbitre, mon fils, le libre arbitre! Satan, intervenant:- Tu parles, déjà le coup de la mère porteuse vous a enfumé grave, le Joseph cocu et content,  avec des darons perchés comme ça, pas étonnant que l'illusionniste soit tombé pour exercice illégal de la médecine. Dieu:- autre question, mon fils? Le taulier: ne m’appelez pas mon fils, vous me foutez les miquettes. Des questions j'en ai des caisses par exemple: en ce moment j' fais des rêves bizarres.... Dieu- c'est-à-dire?
Le taulier: j'entends des voix dans ma teuté. Satan, ironique, avale une gorgée de Coca et lance - c'est sûr, t'es pas tout seul, y a quelqu'un à l'intérieur de toi!
Dieu bon prince :- allez, je t'aide: le rêve est un espace disponible: Economie de geste, immobilité, corps au repos, le cerveau inoccupé et sans ordre à donner est un maître sans esclaves. 

puis, baissant la voix, il ajoute: "- t'as pas des chips pour faire glisser?" et continue son explication:  - Là, les éloïm* se pointent, ils téléchargent des trucs, vous n'êtes  pas seul dans l'univers, j't'f'rais dire ! D'abord pour tester l'état de vos connaissances, sur vos plus récents déplacements dans l'espace, des fois que vous risqueriez de  déranger l'agencement de l'univers  et débarqueriez chez eux sans papiers, et dans un second temps pour aider, comme ça gratos : ils téléchargent chez Mozart une symphonie avec trop de notes comme disait Salieri, glissent la combine de l'électricité à l’oreille de Franklin, suggèrent la pesanteur à Newton, la pénicilline à Fleming, La relativité théorique chez Einstein, l'atome chez Oppenheimer comme ça pour aider ! Le taulier: - j'l'crois pas! Satan, mort de rire:- Mets-toi à quatre pattes devant ton miroir et regarde: T’as sur toi un port USB ! C'est pour ça que certains matins, t'as mal au Q : excès de téléchargements. à suivre.........

*pluriel d'éloha: pas de S!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexcessif 80 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte