Magazine Société

L’industrie de la mort

Publié le 23 mai 2011 par Raymond Viger

Nous assistons à un débat farouche sur la légalisation de l’euthanasie. Mais avant de statuer, ne devrait-on pas essayer de comprendre pourquoi notre société se retrouve aujourd’hui devant ce dilemme ?

Alain Lampron   Dossier Suicideeuthanasie-suicide-assistee-industrie-mort

Ce débat soulève les passions à cause des différentes croyances impliquées et parce qu’un trop grand nombre de personnes meurent tous les jours dans l’absence de dignité. Nombre de gens ont des témoignages bouleversants à livrer. Des gens qui souhaitent que l’expérience qu’ils ont vécue à travers le décès d’un proche soit épargnée à d’autres et reconnue comme étant inacceptable.

Le dilemme se situe davantage au niveau de ceux qui n’ont pas la capacité de passer à l’acte. Ceux qui auraient pu prévoir des clauses bien spécifiques dans un «Mandat en cas d’inaptitude» ou un «Testament de vie» et qui ont négligé de le faire. Ceux qui auraient enregistré de telles clauses mais dépendent d’intervenants qui appliquent obstinément des principes ou règlements allant à l’encontre de leurs dernières volontés.

Langage à définir

Euthanasie-mort-assiste-suicide-aide-pour-mourir-suicide-passionnel
Permettre la mort en laissant la nature faire son œuvre ne devrait pas être considéré comme de l’euthanasie. Il est essentiel de faire connaître au plus vite les définitions officielles de cette nouvelle terminologie, de sorte que tout le monde puisse enfin parler le même langage ! L’utilisation de termes tels que «suicide assisté», «meurtre par compassion» et «euthanasie» ne font qu’ajouter une confusion inutile à un débat suffisamment délicat en soi. J’ai l’impression que l’on associe faussement l’euthanasie à l’arrêt de procédures médicales qui maintiennent la vie artificiellement. La véritable euthanasie représente une procédure exceptionnelle. Alors comment se fait-il que les sondages démontrent un aussi grand désir de légaliser l’euthanasie ?

Zombis sous médicaments

Dans mon travail, je visite des centres pour des personnes souffrant, entre autre, d’Alzheimer, de Parkinson et de démence. Chaque épisode de lucidité menant à une expression d’agressivité, de révolte ou de tristesse est rapidement jugulé par une médication plus puissante.

Ces personnes n’ont plus rien de l’homme d’affaires, de l’épouse, de la grand-maman qu’ils étaient. Je ne peux qu’observer les allées et venues de véritables zombis confinés à un mouroir où ils seront maintenus en vie le plus longtemps possible. Le personnel a beau être dévoué, vivre plusieurs années dans de telles conditions n’est pas souhaitable: le droit à une mort naturelle n’y est pas respecté.

Priorité à la vie

Il devient de plus en plus rare de mourir «naturellement», soit de la perte de fonctions vitales qui accompagnent le vieillissement, d’un accident ou d’une maladie grave. Les avancées médicales, plus particulièrement celles réalisées par l’industrie pharmaceutique, permettent de prolonger le fonctionnement des organes vitaux, sans véritable égard à la qualité de vie. Il semble bien que la mission de préserver la vie, en apparence noble, a généralement priorité sur toute autre considération.

Un malade, même en phase terminale, devrait être consulté et donner son accord avant de recevoir un traitement. S’il en est incapable, cette responsabilité devrait revenir aux proches. Ça, c’est la théorie. En pratique, on vous place généralement devant le fait accompli, sans présenter d’alternative.

Il est extrêmement difficile d’exprimer une opinion divergente. J’ai pu le constater à plusieurs occasions. Alors, à moins d’une mort accidentelle ou d’une mort subite, il faut s’attendre à une longue agonie générant de grandes souffrances, à la fois pour le mourant et pour son entourage.

Autre texte sur l’euthanasie et le suicide assisté

VOS COMMENTAIRES SUR Suicide assisté et euthanasie

Autres textes sur le Suicide

Suicide d’un ami

Processus suicidaire

Suicide de notre enfant

Suicide des personnes âgées: une tentative pour ne plus souffrir

Intervenir sans faire une dépression

VIH, Sida, homosexualité et suicide

Le suicide au Cégep

Le suicide dans les prisons françaises

Ensemble pour vaincre le suicide

Guide d’intervention de crise auprès d’une personne suicidaire

Ressources en prévention du suicide:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056.

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Alain Robert à Dubai ..

    Alain Robert Dubai

    Des centaines de spectateurs ont levé les yeux vers le ciel lundi... le casse-cou grimpeur Alain Robert a gravi les 828 mètres (2716 pieds) du Burj Dubaï à Duba... Lire la suite

    Par  Ctiguidoo
    SOCIÉTÉ
  • Industrie et débat, suite

    Industrie débat, suite

    Pierre, qui travaille dans l'industrie de défense, a envoyé l'autre matin un commentaire qui mérite d'être plus largement diffusé : je le transforme en billet e... Lire la suite

    Par  Egea
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Tchernobyl Day Alain Baschoumg

    Création et montage Gilles Sauret ( Hommage aux liquidateurs) Dans la nuit du 26 avril 1986 et dans les mois qui suivirent, un million d’hommes, appelés... Lire la suite

    Par  Josepha
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Alain Bashung, Tels

    Alain Bashung, Tels

    Les hommages à Alain Bashung pleuvent comme une pluie noire puisque le motif de cet engouement est qu'il est mort et je ne vois aucune raison valable... Lire la suite

    Par  Petistspavs
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Dossier : L’Ascension

    Approche culturelle et pastorale de l’Ascension – Pistes d’activités avec les élèves. 1 – Approche culturelle • Pour se repèrer et s’informer sur la dimension... Lire la suite

    Par  Veille-Education
    EDUCATION, SOCIÉTÉ
  • Une industrie forte en R.D. Congo

    industrie forte R.D. Congo

    Ces cinq dernières années ont vu la F.E.C. (Fédération des Entreprise du Congo), plusieurs fois monter aux créneaux pour réclamer l'amélioration du "Climat... Lire la suite

    Par  Danymasson
    SOCIÉTÉ
  • Pater, d' Alain Cavalier

    Pater, Alain Cavalier

    En Compétition Réalisé par : Alain CAVALIER Pays : FRANCE Alain... Lire la suite

    Par  Abelcarballinho
    CINÉMA, CULTURE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog