Magazine Médias

United States Of Tara [3x 08]

Publié le 24 mai 2011 par Lulla

dnes_season4_usoftara_minib

Chicken 'N' Corn // 255 ooo tlsp.

59798768

vlcsnap_94033
vlcsnap_105113

   Il arrive aux Gregson d’être “normaux” et de mener des vies “simples”. C’est le cas cette semaine pour tout le monde, sauf pour Tara. Marshall a été sélectionné pour son festival de film et part donc avec son père pour New York. Le voyage se passe difficilement, Max étant plus que flippé par l’avion. C’est une des premières fois que le personnage nous montre une de ses faiblesses, sa femme étant sa plus grande. Au-delà de ce vol perturbé, le monsieur est clairement perdu. Il déteste son nouveau job et la situation avec Tara semble irrémédiable. Max nous apparaît plus fragile que jamais et, finalement, plus « normal » à nos yeux qu’il ne l’a jamais été. Il n’est pas le mari parfait et c’est étrangement rassurant. Marshall s’improvise contre son gré la baby-sitter de son père mais ne tarde pas à lui faire remarquer que c’est son moment à lui et qu’il lui interdit de le lui gâcher. Pendant ce temps-là, Kate découvre que son petit-ami, Evan, a le fils le plus agaçant de la Terre entière. Il n’est pas seulement nerveux : il est infernal et très impoli. C’était amusant et léger. Cette histoire d’amour presque irréelle lors de ses débuts devient plus crédible. Elle ne sera pas simple. Kate commence à y être habituée. Quant à Charmaine, elle découvre que de s’occuper d’un bébé quand son homme est parti est une tâche compliquée. N’est-ce pas le lot de toutes les mères à un moment donné ? Sa crise de nerfs ne m’a pas plus touché que ça car elle les enchaîne. Une de plus ou de moins…

   Un nouvel alter fait son apparition chez Tara, plus dangereux que n’importe quel autre. Il est l’incarnation de Brice, son frère « caché », qui l’a semble-t-il violée dans un champ de maïs. C’est en tous cas ce que l’on croit comprendre entre les lignes. Les scénaristes prennent un malin plaisir à ne pas dire les choses clairement pour laisser planer le doute. Mais y’en a-t-il vraiment ? Plus que jamais, le Dr. Hatteras a prouvé qu’il était, malgré ses déboires récents, un appui de taille pour Tara. Elle ne pourra pas s’en sortir sans lui, si toutefois elle réussit à s’en sortir un jour. Sa vie est en danger en tous cas puisque ce Brice a dans l’idée… de la tuer. D’où la fin de l’épisode précédent.

vlcsnap_107086
vlcsnap_108368

// Bilan // Cet épisode annonce une fin de saison intense et plus sombre, du moins pour notre héroïne, dont la vie est clairement en danger. On devrait, par ce biais, en apprendre davantage sur son passé. A l’heure actuelle, la série n’a toujours pas été renouvelée et je souhaite de tout cœur qu’elle le soit mais j’ai la sensation bizarre que la fin est proche… Un nouveau rebondissement pourra facilement relancer la série si saison 4 il y a mais on dirait bien que le gros du problème est sur le point, si ce n’est de se résoudre, en tous cas d’être exploré à fond.

NB: A l'heure où j'ai écrit cette critique, United States Of Tara n'avait pas encore été annulée par Showtime. Je suis très triste. Après Brothers & Sisters, c'est un nouveau coup dur dans le monde cruel des séries...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog