Magazine Culture

Île monastique de Reichenau - Allemagne

Publié le 24 mai 2011 par Quiricus

Île monastique de Reichenau - AllemagneLes vestiges de l'établissement de Reichenau témoignent de manière exemplaire du rôle culturel et religieux d'un grand monastère bénédictin du début du Moyen Âge. Le monastère de Reichenau fut un centre artistique de toute première importance pour l'histoire de l'art européen aux Xe et XIIe siècles, comme l'illustrent magnifiquement ses peintures murales monumentales et les enluminures qui y ont été peintes. Ses églises renferment de remarquables témoignages de différentes étapes de sa construction, tout en offrant d'importants exemples d'architecture de l'Europe centrale entre le IXe et le XIe  siècle.
Pendant plus d'un millénaire, l'histoire de l'île de Reichenau, qui se trouve au nord du lac de Constance, a été étroitement liée à celle du monastère. 
Son premier abbé, Pirmin, reçut pour mission de construire un monastère en l'honneur de la Vierge Marie et des saints Pierre et Paul. Il supervisa la construction de la première abbaye, qui était un édifice en bois, à Mittelzell sur la rive nord de l'île, ainsi que celle d'un cloître formé de trois galeries contre le côté nord de l'église. La totalité de l'édifice fut peu à peu reconstruite en pierre à partir de 746. Le monastère reçut de généreuses donations en terrain et l'île, qui formait une partie intégrante du domaine de l'abbaye, fut mise en culture. Le monastère devint un centre célèbre d'enseignement et de création dans les domaines de la littérature, des sciences et des arts. L'église fut consacrée en 1048, en présence de l'empereur Henri II.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Quiricus 565 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte