Magazine Politique

Irrésistible, le veau d’or ?

Publié le 24 mai 2011 par Osiris

Petit sondage artisanal et non financé à l’usage de ceux qui aimeraient s’approcher au plus près d’une gouvernance respectueuse des Droits de l’Homme.

  1. Quels sont les partis qui, par l’intermédiaire de leur leader en lice pour les prochaines élections présidentielles, répondent et répondront de façon crédible et prioritaire aux intérêts du Bien commun de l’électorat qu’ils se supposent plutôt qu'à ceux des élites économiques et financières qui les rétribuent ?
  2. Quels sont les partis qui, par l’intermédiaire de leur leader en lice pour les prochaines élections présidentielles, sont en mesure de concilier, à condition que cela soit possible, démocratie et oligarchie ?
  3. Quels sont les partis qui, par l’intermédiaire de (etc, etc…) , sont les mieux à même de faire émerger d’autres héros que ceux qui incarnent une réussite sociale ostensiblement basée sur l’argent ?

Irrésistible, le veau d'or.jpg

Les réponses sont à usage strictement personnel et ne sont pas destinées aux médias qui ne sauraient qu’en faire puisque c’est eux qui aujourd’hui les donnent.

Cela dit, les participants au forum organisé par la Ligue des Droits de l’Homme à La Seyne s/mer le 22 mai 2011 ont tenté d’en donner une :

Pour améliorer a minima notre démocratie, imparfaite par essence, la nécessité est d'inclure dans les programmes de gouvernement - notamment ceux qui sont les mieux disposés à respecter les Droits économiques et sociaux -, d’y inclure donc les engagements contenus dans l’appel aux jeunes générations prononcé le 14 mai 2011 sur le plateau des Glières qui est bien autre chose qu’une simpliste et monotone incantation.

A savoir :

  • « (…) reconstituer les services publics et institutions créés à la Libération pour aller vers une véritable démocratie économique et sociale. (…) »
  • « (…) séparer clairement les pouvoirs et renforcer la démocratie parlementaire au détriment de notre régime présidentiel personnalisé. Développer de nouvelles pratiques de la démocratie dans laquelle l'action de la société civile sera reconnue, et restaurer les conditions du principe d'ailleurs défini à l'article 2 de la constitution actuelle : « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Garantir la qualité du débat démocratique et la fiabilité des contre-pouvoirs, en assurant à nouveau l’indépendance des médias. (…) »
  • Se positionner sur l’échiquier international pour « (…) Favoriser résolument des solutions soutenables pour les équilibres écologiques (…) », et pour « s’opposer à l'actuelle dictature internationale des marchés financiers (…). »

Ce préalable à trois têtes, tout à fait réalisable, n’est pas négociable. A noter toutefois qu’en regard du dernier point de l’appel, on ne voit pas très bien pourquoi il faudrait soutenir, ne serait-ce que par inadvertance, la candidature de Mme Lagarde au FMI.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Osiris 453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines