Magazine Conso

Comment récupérer vos points de permis ?

Publié le 24 mai 2011 par Dailyconso

Plébiscité par les uns, décrié par les autres, le permis à point est aujourd'hui entré dans les moeurs des automobilistes. Le but : responsabiliser les individus sur leur comportement routier, notamment en matière d'excès de vitesse. Car la multiplication des radars automatiques a eu pour effet de multiplier les amendes et les pertes de points malgré la présence dans les voitures d'avertisseurs de radars . Résultat, la réserve de points fond comme neige au soleil. Heureusement, il existe plusieurs manières de regarnir votre compte...

La perte de points

Les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points durant trois années. Une sorte de période d'essai que l'on appelle période probatoire. Au terme de ces trois ans et si aucune infraction n'a été constatée, les jeunes conducteurs voient leur permis de conduire doté de 12 points.

Certaines infractions au code de la route peuvent conduire à une perte de points. En fonction de la gravité de l'infraction, le nombre de points perdus varie. Il arrive donc que le titulaire du permis se retrouve avec un faible reliquat de points. Heureusement pour lui, tant qu'il n'a pas perdu tous ses points, il peut les récupérer sous certaines conditions.

Récupération automatique

Pour récupérer intégralement ses points de permis perdus, l'automobiliste fautif doit se montrer très sage. Durant deux ans, il ne doit pas commettre de nouvelle infraction... Le délai débute lors du paiement de la dernière amende et s'applique à toutes les infractions commises après le 1er janvier 2011 et celles commises avant cette date et n'ayant pas été réglées. Pour les autres cas, le délai est de trois ans.

De plus, le délai passe à trois ans dès lors que l'infraction constatée constitue un délit ou une contravention de 4ème ou 5ème classe comme un excès de vitesse supérieur à 20km/h, une conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise de stupéfiants, circuler en sens interdit, griller un feu ou un stop ou conduire sans permis...

Pour les infractions ne donnant lieu au retrait que d'un seul point, le délai ne dépasse pas six mois, toujours si le titulaire du permis n'a pas commis de nouvelle infraction. Sinon, c'est les deux ans réglementaires qui s'appliquent. Cette mesure s'applique aux infractions constatées après le 1er janvier 2011, ou celles antérieures qui n'ont pas été payées. Pour les autres, le délai est d'un an.

La récupération des points est annoncée au titulaire du permis par simple lettre.

Les stages pédagogiques

Pour les plus pressés, les plus stressés ou les moins respectueux du code de la route, il existe un moyen plus rapide permettant de récupérer 4 points, sans pour autant dépasser le plafond initial de 12 points.

La procédure consiste à suivre un stage de deux jours de sensibilisation à la sécurité routière auprès d'un centre agréé par les préfectures. Ces stages sont limités à un par an et durent au minimum 16 heures pour un coût compris entre 230 et 280 euros selon les centres. A la suite de ce stage, le titulaire du permis est informé par simple lettre de la restitution de ses points au lendemain de la dernière journée de stage.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dailyconso 1055 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine