Magazine Info Locale

Propos du père François du 23 mai 2011

Publié le 24 mai 2011 par Maurice Puault

 

Père François

Romainville le 23 05 2011

Propos du père François

Franchement, on ne peut pas continuer à tout critiquer, mais quand même..

Ce soir, on m’avait annoncé une réunion de notre communauté d’agglos réservée aux habitants de Romainville et consacrée au ramassage communautaire des ordures, devant se tenir à la salle des fêtes de la mairie.

En fait, elle se tenait au Bas Pays, n’était pas spécialement réservée aux Romainvillois

Et n’était pas spécifiquement consacrée au pb des ordures.

Si on ajoute à cela que notre commune n’avait donné AUCUNE publicité à la réunion 1), on comprend mieux que l’assistance ait été aussi clairsemée.

Rien à dire sur le fond de l’affaire.

Un petit topo sur la communauté ; un petit film et puis les administratifs (plus nombreux que les assistants, ce qui donne à penser sur le coût de ce genre de fiestas) ont distribué un questionnaire auquel, en se réunissant par tables de douze, il fallait répondre en distinguant ce qui rassemble et ce qui distingue les membres de l’agglo.

Tout cela se passait sous la houlette d’une « animatrice », type GO du club med, assez compétente, du reste, mais terriblement infantilisante. 2)

Quand je pense que j’ai retardé mon départ en Bretagne de 24 heures pour ça !

Moi, voici ce que je voulais dire, si on m’avait donné la parole :

1° Cette concertation (puisqu’on parlait de « concertation ») aurait dû avoir lieu bien avant la création de la communauté d’agglos et non pas bien après ; ça m’a fait penser à la concertation bidon de là maire Valls avec ses « ateliers urbains ». 3)

2° Il ne faut surtout pas oublier que Romainville est la seule des 9 communes qui ait refusé que l’opposition municipale soit représentée à la communauté et je me demande encore comment le PS a pu accepter une telle iniquité. La « concertation » commence à ce niveau. 4)

3° J’ai déjà dit que je lis régulièrement dans Le Monde que les « communautés » engendrent en général un surcroît de dépenses pour une efficacité quasi nulle.

Pourquoi en effet des communautés alors qu’il existe des communes, des cantons, des départements et des régions ? 5) On voit bien qu’on est en train d’arriver à une société courtelinesque dans laquelle les entités administratives finiront par n’avoir pas d’autre but que de se gérer elles-mêmes.

4° Notre communauté a commencé par décider que notre eau serait gérée par la société capitaliste « Veolia ».

Moi, je veux bien, mais je voudrais que l’on m’explique les raisons de ce choix, tandis que Paris revenait à la gestion publique et abaissait le prix de l’eau de 8%. 6)

Je voudrais que Citizen Kern nous fasse un compte rendu exhaustif de l’entrevue qu’il a eue, fin janvier, avec le maire de Paris, avec les arguments qui ont entraîné sa propre décision.

Je voudrais aussi qu’il nous explique pourquoi on nous a dit que notre engagement avec Veolia durerait 2 ans, alors que, dès le lendemain, le président du Sedif rectifiait en disant que nous en avions pris pour 12 ans sans s’attirer un cinglant démenti. 7)

5° Ramassage des ordures ménagères : comment la communauté a t-elle pu décider de prendre à sa charge (merci pour nous !) la dette consécutive à la mise en place d’une pompe à merde à Romainville, alors que celle-ci a été décidée en 2009, soit un an avant l’engagement communautaire (depuis quand y a t-il rétroactivité des dettes ?) et sa direction a t-elle eu connaissance du rapport des services techniques du conseil général massacrant le projet de la maire Valls ? 8)

Ce document, je le tiens à la disposition de Citizen Kern et de ses adjoints et je m’apprête à le rediffuser en public pour que nul ne puisse prétendre l’ignorer.

Après ce que je viens de vous exposer, vous comprendrez que nous considérions avec la plus grande méfiance la « communauté » et sa direction actuelle.

Vous comprendrez de même que nous avons préféré quitter la réunion de ce soir qui prenait à nos yeux l’aspect d’une manœuvre de diversion. 9)

Salut à tous.

François Le Cornec

- - - - - -

Commentaire de Maurice

1) Même sur les panneaux d'information ce n'est pas indiqué !

2) N'est-ce pas le but de prendre les participants pour des neuneus, comme ça ils posent moins de questions de peur d'être rembarrer.

3) Mais au fait, il n'y en a plus de ses ateliers où ont nous demande notre avis alors que les décisions sont déjà prises.

4) C'est dur à avaler un chapeau ?

5) N'y a-t-il pas une couche administrative qui va être supprimé ? Mais pas toutes les indemnités, ceux qui vont hériter de la charge toucheront 1/3 d'indemnitées en plus.

6) J'ai une explication, mais j'irais au TGI si je l'écrivais !

7) La réponse serait tellement alambiquée que comme pour la blague de Coluche, tu ne te rappellerais plus de ta question lorsqu'il aurait fini de te répondre.

8) En voilà une question qu'elle est bonne !! Comment ont-ils pu accepter de payer de telles dettes qui ont été contactées AVANT la création de la communauté d'agglo. Qui tient l'autre par les burnes ?

9) Tu m'as dit au bout de 1/2 h !!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine