Magazine Informatique

RapidShare souhaite redorer son blason

Publié le 24 mai 2011 par Lokk @journaldupirate

RapidShare souhaite redorer son blasonSuite à de nombreux changements, par le passé, quant à l’utilisation de leurs services (délai d’attente, vitesse de téléchargement, prix des abonnements…) qui ont déçu de nombreux utilisateurs (Premium ou Free Users), RapidShare tente à présent de faire machine arrière afin, ne nous leurrons pas, de récupérer les clients (mécontents) perdus.

Bref, toutes les restrictions qui limitaient l’utilisation de RapidShare, même pour les « visiteurs » (Unregistred Users), sont supprimées. Reste cependant le délai d’attente ! Donc, il n’y aurait plus aucune limitation que ce soit en terme d’Upload, de Download ou même d’espace de stockage, ou bien la taille max d’un fichier envoyé.

RapidShare souhaite redorer son blason

Autre innovation, début mai, RS lance RS-Shop, plate-forme de téléchargement légal.

RapidShare souhaite redorer son blason

Certes, le contenu est limité, mais propose déjà le DL de jeux PC payants pour Windows. Réservée aux membres Premium, la boutique utilise le principe des RapidPoints (monnaie virtuelle) pour régler l’achat des jeux.
L’offre en ligne n’est certes pas très alléchante et a besoin de s’étoffer, notamment en signant des partenariats avec des éditeurs de jeux et, pourquoi pas, dans un futur proche, d’autres types de contenus.
Ce qui risque d’être tout de même assez compliqué, tout le monde se souvenant des ennuis judiciaires, l’année précédente, liés à l’hébergement de fichiers violant le droit d’auteur.

Peut-on parler de nouveautés, comme RS l’indique dans le mail adressé à ses membres : « Have fun with the new RapidShare » ?
Pas vraiment. Et puis, finalement, la concurrence est tellement rude et variée en terme d’hébergeurs de fichiers, que la réaction de RapidShare est peut-être un peu tardive.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lokk 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine