Magazine Société

Lyon : violée à une fête de la fac de médecine

Publié le 24 mai 2011 par Mcetv

http://static.mcetv.fr/img/2011/05/medecine.jpg

En marge d’une soirée étudiante, une jeune femme a été violée vers 1h du matin à Villeurbanne, dans la nuit de samedi à dimanche

La fête a tourné court pour une étudiante de 19 ans, selon le quotidien régional Le Progrès. Les faits se seraient produits en marge d’une soirée étudiante au Double Mixte, un espace situé dans l’enceinte de la Doua, à Villeurbanne, pour fêter la fin des examens de deux facs de médecine.

Un viol prémédité

Partie à la recherche d’une amie, la jeune femme est alors abordée par un jeune homme, qui lui assure savoir où elle se trouve et l’entraîne vers des toilettes situées à l’intérieur du Double Mixte. Le piège se referme sur l’étudiante quand elle aperçoit deux autres hommes qui l’attendent et sortent un couteau. Sous la menace de l’arme, elle est violée par l’un des trois hommes. Traumatisée, l’étudiante parvient à prévenir la police qui se rend rapidement sur place et procède immédiatement à des relevés et des auditions. L’enquête se poursuit pour connaître l’identité des agresseurs dont on ignore s’il s’agit de participants à la soirée ou de personnes extérieurs qui se seraient introduites dans la soirée.

Malaise du côté des organisateurs

Perplexes, les organisateurs de la soirée n’expliquent pas ce drame : « Nous avons vu les policiers arriver dans la nuit mais nous ignorons où et comment cela s’est produit. Il y avait un service de sécurité conséquent et seules les personnes munies d’un billet pré-vendu pouvaient entrer. A l’intérieur, il n’y avait qu’un bloc sanitaire en service et exclusivement réservé aux filles, avec un agent de sécurité en permanence. A l’extérieur, ce sont des toilettes mobiles qui avaient été réservées, et qui étaient barrierées pour n’être accessibles qu’aux participants de la soirée ». Un participant confirme au Progrès que si la bière était le seul alcool autorisé à la vente à l’intérieur de la soirée, à l’extérieur, il n’y avait pas de limites : « Il y avait cette soirée et il y avait en plus les 24 heures de l’Insa. Cela faisait énormément de monde dans le campus. Et tout le monde ou presque se promenait avec sa bouteille pour arriver bien chaud à la soirée ».

Les agresseurs de la jeune fille sont toujours recherchés par la police.

Lauren Clerc


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mcetv 493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine