Magazine

Sur le lieu de l’ancien bac de Cayenne

Publié le 24 mai 2011 par Zappeuse

Le lieu fut découvert à la faveur d’un repas avec des amis, dans un resto au bout d’un chenal long long long, avec vue sur l’estuaire de la Seudre. Nous sommes donc une fois de plus en Charente-Maritime, pas à Oléron mais presque, en l’occurrence sur la commune de Marennes, celle qui a donné la moitié de leur nom aux seules huîtres label rouge de France. Une longue avenue longe ainsi le chenal pré-cité et aboutit à un parking, bien pratique d’ailleurs : il s’agit de l’ancien quai d’embarquement du bac qui reliait Marennes à la presqu’île d’Arvert (région de Royan). Depuis 1972, le quai est délaissé puisque un pont permet le franchissement de la Seudre :

Sur le lieu de l’ancien bac de Cayenne

Et le nom du lieu ? La Cayenne (localisation). Port ostréicole, banal, qui ressemble à ce que l’on connaît sur Oléron ou sur le Bassin d’Arcachon, avec ses cabanes en bois.

Sur le lieu de l’ancien bac de Cayenne

Ce nom, ça nous dit bien quelque chose : point de départ pour le bagne de Guyane ? probable, on me l’a dit, mais je n’ai pas, sur le web, trouvé d’infos précises. A fouiller à la bibli.

Sur le lieu de l’ancien bac de Cayenne

Long chenal, disais-je au départ. Vraiment long, et seulement en partie utilisée par les plates et les cabanes ostréicoles, même si le tourisme s’en mêle (présence d’une rutilante « Cité de l’huître »). En amont, au ras du village de Marennes, le chenal se fait port de plaisance. Cette pointe qui s’avance vers la Seudre est aussi un lieu de mémoire de la IIe Guerre mondiale, une stèle commémorant les combats qui permirent de libérer la commune le 9 septembre 1944.
Ne pas oublier enfin qu’il s’agit d’un lieu de travail. Les ostréiculteurs y élèvent et affinent leurs huîtres, bijou local à haute valeur ajoutée, et c’est vrai qu’elles sont bonnes, les Marennes-Oléron. Meilleures que celles d’Arcachon ? au risque de me faire huer par les âmes girondo-sensibles : oui ; elles sont plus salées (sauf les « spéciales », mais je ne les apprécie guère) et même un peu plus iodées.

Sur le lieu de l’ancien bac de Cayenne

Et parfois, l’ostréiculteur n’est pas dispo. Pas grave, un message dit où le trouver :

Sur le lieu de l’ancien bac de Cayenne



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zappeuse 1046 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog