Magazine Voyages

Le Machu Picchu a 100 ans?

Publié le 24 mai 2011 par Rastacusco @Rastacusco

  Machu Picchu

La célébration pour les 100 ans de la "découverte" du Machu Picchu est en pleine préparation sur fond de polémique. En effet, de nombreuses pièces archéologiques ont été exportées par Hiram Bingham qui, grâce à ces guides locaux, a découvert le Machu Picchu en 1911. Désormais, ses pièces se trouveraient aux Etats-Unis, à l’Université de Yale.

Si je me permets de dire cela, c’est que j’anime une classe de conversation en tant que professeur de français langue étrangère à Cusco. En parlant de ce sujet, mes étudiants m’ont donné quelques-unes de leurs impressions.

Le Machu Picchu a 100 ans?

Tout d’abord, pour certains, Hiram Bingham n’est qu’un simple voleur qui a pillé le site, et aujourd’hui les pièces, étudiées sous toutes les coutures, ne sont toujours pas retournés dans leur pays d’origine : le Pérou. Ce débat est d’ailleurs présent également en France, où certaines pièces sont parfois réclamées par leur pays d’origine. Mais, pouvons-nous dire que Bingham était un voleur ? Je pense qu’à l’époque la mentalité était différente et si les pièces ont été emmenées, c’était tout d’abord pour les étudier un certain temps avant de les rendre à leur pays d’origine. Malheureusement, 100 ans après, ces pièces n’ont toujours pas été rendues.

Ensuite, quels arguments pourraient avancer les Etats-Unis pour ne pas rendre ces pièces ? Selon mes élèves, il manque des structures pour les accueillir et les conserver. En effet, de nombreuses maisons sont restaurées pour servir de musée, mais il n’y a pas vraiment de réel musée à proprement parlé. De plus, la pauvreté ou l’instabilité politique, même si aujourd’hui le Pérou est un pays stable politiquement, pourraient être d’autres arguments en défaveur du retour de ces pièces. Mes élèves m’ont alors affirmé, que le développement du pays passe d’abord par la restitution de ces objets car grâce à eux il y aura plus de tourisme et donc plus de travail. Pour eux, cet argument ne tient pas la route. Concernant l’instabilité politique, attendre de restituer les pièces après les élections présidentielles leur parait être une bonne idée.

Combien de temps le Pérou et les Péruviens devront-ils attendre pour récupérer une partie de leur histoire ? Difficile à dire, j’espère juste que se sera le plus tôt possible et que cela se fera dans les meilleures conditions.

Et vous, pensez-vous qu’il faut rendre ces pièces archéologiques au Pérou ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rastacusco 131 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine