Magazine

Le dessinateur Paul Gillon s'est éteint le 21 mai

Publié le 24 mai 2011 par Booknode
Le dessinateur Paul Gillon s'est éteint le 21 mai

Le dessinateur Paul Gillon a touché à tous les genres réalistes de la BD de ces 50 dernières années : L'ordre de Cicéron, Les naufragés du temps, La dernière des salles obscures, Le contrat, Le décalogue, Fils de Chine, La veuve blanche ou encore La survivante dont l'intégrale est paru début mars aux éditions Drugstore.

Il a commencé à 14 ans en illustrant des partitions de chansons célèbres et des caricatures d'artistes de la scène et du cinéma pour Samedi Soir, France Dimanche et Gavroche. Dès 1947, il dessine dans l'hebdomadaire Vaillant et de 1959 à 1972 pour France Soir le strip quotidien " 13, rue de l'Espoir ", un soap-opera de Jacques et François Gall. C'est en 1974 qu'il publie le premier volume de la saga de science-fiction Les naufragés du temps.

Récompensé par le prix Phénix 1972 et 1974, le prix du meilleur dessinateur à Angoulême en 1978, le grand prix de la ville d'Angoulême en 1982, le grand prix RTL de la BD 1986, le prix spécial du jury au festival de BD de Lucques 1986 et le prix Yellow Kid à Lucca 1998, celui qui a débuté comme illustrateur et caricaturiste a vu son œuvre éditée ces dix dernières années par les maisons Glénat, Dupuis et Albin-Michel-bandes-dessinées.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Booknode 2796 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte